RECHERCHE. La dernière vague d’attribution de financements dans le cadre des Investissements d’avenir a été profitable aux deux régions Bourgogne et Franche-Comté, qui ont labellisé deux laboratoires et un équipement.

Action et Lipstic vont bénéficier de 14 millions d’€ de l'Etat. Le premier est porté par le laboratoire bisontin Femto-ST dans le domaine des micro et nanotechnologies pour 8 millions d'€.

Le second concerne la recherche de traitements plus efficaces et mieux tolérés contre le cancer. Conduit par le centre de recherche Inserm de Dijon, il recevra 6 millions.

Egalement œuvre de Femto-ST, le projet Oscillator-IMP est confirmé "équipement d’excellence" pour le temps-fréquence. Il mobilisera 4 millions d’€.

Avec cette nouvelle enveloppe de 18 millions, les projets directement portés par le pôle de recherche et d'enseignement supérieur (PRES) Bourgogne Franche-Comté bénéficient d’une manne financière de 26,1 millions d’€.

Claude Condé, président de l'université de Franche-Comté et Sophie Béjean, son homologue de Bourgogne s'en sont félicités, hier à Besançon.

Lire à la suite sur notre site partenaire en cliquant sur le logo.

Commentez !

Combien font "3 plus 5" ?