Jean-Philippe Girard, gérant du Golf Dijon Bourgogne, implanté sur le territoire de Norges-la-Ville.
Jean-Philippe Girard, gérant du Golf Dijon Bourgogne, implanté sur le territoire de Norges-la-Ville.

URBANISME. Nous ne résistons pas au plaisir de publier ce courrier de Jean-Philippe Girard, daté du 21 janvier dernier et adressé au maire de Norges-la-Ville (Côte-d’Or).

L’industriel bourguignon, propriétaire avec Jacques Lafitte et Denis Liébé d’un golf implanté sur cette commune, siffle amer la fin de la partie.

Le «resort» qu’il rêvait d’y créer ne verra jamais le jour.

 Relire à ce propos : Norges Resort était un formidable projet pour le territoire dijonnais

Il s’agissait de réaliser un complexe hôtelier, avec une résidence de 60 chambres, dotée d’un club house, de salles de séminaires, d’un centre de remise en forme, d’un espace de détente, d’une boutique de produits régionaux, et d'une quarantaine de cottages ouverts à la location à la journée ou à la semaine.

Le financement du complexe, évalué à une vingtaine de millions d’€, était rendu en partie possible par la réalisation d’une zone d’habitation de 35 lots en accession et de 8 logements sociaux, pensée selon les normes haute qualité environnementale (HQE), et pour le solde, par l’implication des sociétés Home Business et Vinci Immobilier.

La surface totale de l’emprise constructible représentait 1,72% de la forêt des Bois de Norges.

Monsieur le Maire,

Mesdames, Messieurs les conseillers municipaux,

C’est avec plaisir que je vous fais parvenir un chèque de 1500 € correspondant aux rejets de nos requêtes judiciaires et notre condamnation par la cour administrative d’appel de Lyon.

Soyez rassurés, nous n’irons pas en cassation, cette somme vous est donc définitivement acquise !

Certes ce montant n’a rien à voir avec les 190 000 € que vous auriez pu percevoir la première année et les 80 000 € les années suivantes grâce aux retombées du projet Norges Resort.

Mais il récompense toute l’énergie que vous, le Syndicat des Eaux et le Grand Dijon avez mis à vous opposer à notre projet.

Quel gâchis !

Peu de communes peuvent se permettre un tel luxe !

En stoppant notre projet, êtes-vous bien conscients que vous avez privé 50 chômeurs de l’espérance de retrouver un travail.

En stoppant ce projet, êtes-vous bien conscients que de nombreuses entreprises du bâtiment (qui souffrent déjà beaucoup) seront privées de plus de 20 millions d’activité et de chiffre d’affaires !

Enfin, en stoppant ce projet, êtes-vous bien conscients que vous avez privé les habitants de Norges et de la région d’un espace exceptionnel de loisirs et de multi activités ouvert à tous…

Et que…, sur un plan touristique, les retombées auraient également été excellentes pour les commerces locaux. 

Quel gâchis !

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux, nous prenons donc acte de cette décision et profitons de cette période de vœux pour en émettre un à votre attention :

Que l’écologie, l’eau et la réglementation ne deviennent pas un prétexte à une jalousie profonde pour ceux qui entreprennent et réussissent !

Respectueuses salutations,

Jean-Philippe Girard

Gérant

13 commentaire(s) pour cet article
  1. Jean Philippe GIRARDdit :

    Réponse à Sébastien je puis vous assurer que même si les "commentateurs" ne connaissent pas tout sur le dossier, l'ensemble des réactions et remarques sont justes, pertinentes et parfois en dessous de la réalité ! Respectueusement

  2. Sébastiendit :

    Il serait de bon ton que les divers commentateurs ci-dessous arrêtent de vociférer sur une affaire dont ils ne détiennent ni le recul nécessaire pour le faire, ni les tenants ni les aboutissants de ce dossier.

  3. Michel J.dit :

    D'après certaines informations, il semblerait que la décision vienne du SCOT, présidé si je ne m'abuse par M. Rebsamen, et que le projet était soutenu par Bernard Depierre. Il y a donc déjà forte opposition politique, et ensuite il y a eu effectivement une opposition de la part du syndicat des eaux, qui a aussi trouvé de l'eau partout pour tous les lotissements du Val de Norges. Il semblerait que la mairie de Norges avait envoyé un avis favorable au SCOT. Tout ceci est au conditionnel. En conclusion, il est fort dommage pour notre communauté de communes, que des projets de ce type ne soient pas examinés par des tiers non partie prenante et apolitiques.

  4. Anne ROPERTdit :

    Politique, quand tu nous tues...

  5. B.RIOONDELdit :

    LA CAPACITÉ DE CERTAINS ÉLUS A MARCHER SUR LA TETE ? JE SUIS ABASOURDI, CONSTERNÉ, JE NE TROUVE PAS LES MOTS POUR DÉFINIR CE GACHIS. ET LE PLUS GRAVE DANS TOUT CELA EST, J'EN SUIS SUR, QUE CELA NE LES EMPECHENT PAS DE DORMIR. ILS SONT CONVAINCU (JE RÉSISTE A L'ÉCRIRE EN DEUX MOTS) QU'ILS ONT BIEN FAIT...

  6. Pauvres français...dit :

    Décision lamentable par des personnes maladivement jalouse !

  7. B. BASMAdit :

    La FRANCE s'enfonce dans la médiocrité pour cause de jalousie profonde, tout à fait. Respect pour Mr GIRARD et ses équipes pour ce qu'ils ont su créer depuis plus de 20 ans en Bourgogne.

  8. DARMIGNY jacquelinedit :

    Félicitations, il est bon de mettre en évidence les conséquences des actes, merci a toi, au moment ou la transmission est très importante pour les jeunes entrepreneurs, qu'ils ne se découragent pas. L'homme se découvre lorsqu'il se mesure à un obstacle.

  9. Guillaume SAGNESdit :

    Il est bien dommage que notre région et Dijon se refuse à rayonner économiquement. Et comment expliquer ensuite les valeurs de travail, d'innovation, de création d'entreprise ? Et comment donner l'envie de créer des emplois en France ? Notre pays s'autobloque à cause de ses institutions datant d'un autre âge ! Pour terminer, il est inquiétant que nos territoires se privent de leurs talents ! Bonne continuation quand même dans vos autres activités ! Un "jeune" entrepreneur qui se bat chaque jour pour réussir !

  10. GIRARD JEAN PHILIPPEdit :

    Bonjour monsieur FERRAND, En première instance les juges ont considéré que le projet était voué à l'échec en raison de sa localisation loin du village !!! et par l'insuffisance de ressource en eau !!! Concernant la localisation, notre golf n'a pas changé d'endroit, et le conseil municipal de Norges avait voté favorablement l'ensemble du projet en décembre 2001 ... oui Décembre 2001 ! Concernant l'eau, c'est pathétique ! Notre projet allait consommer moins d'eau qu'en 2000 grâce à la récupération de l'eau des toits et des parkings pour l'arrosage du golf C'est également étrange que Mr Lenoir (syndicat des eaux) ait trouvé de l'eau pour d'autres lotissements de la communauté de communes sur cette même période ! En cause d'appel et après une instruction particulièrement rapide !!!Les arguments de la ressource en eau et de zonage ont été reprises sans tenir compte de nos arguments pourtant réels et sincères Dommage pour la région ! Merci à toutes et à tous pour vos nombreux soutiens. Et, merci à Isabelle et Denis pour leur soutien respectif. Jean-Philippe Girard

  11. gérard ferranddit :

    Pouvez-vous nous dire ou rappeler, afin de compléter l'information, les arguments donnés par les élus pour refuser cette implantation. Merci GF

  12. Denis Hascaldit :

    Vraiment écoeurant ! Et on s'étonne que des entrepreneurs aillent entreprendre ailleurs...

  13. Isabelledit :

    Bravo! Dommage que nos dirigeants ne soient pas de cette même veine, nous n'en serions pas à tous nous morfondre comme c'est bien souvent le cas aussi en Bourgogne!

Commentez !

Combien font "8 plus 1" ?