Comme beaucoup de vins européens, le vin de Bourgogne va supporter une hausse de 25% des droits d’entrée aux États-Unis, consécutive à la décision de l’Organisation Mondiale du Commerce de taxer l’Europe à hauteur de près de 7 milliards d’euros. Cette surtaxe est une mauvaise nouvelle pour le vignoble bourguignon : les États-Unis sont son premier marché export.

25% : c’est l’augmentation du prix de la bouteille de vin de Bourgogne à son entrée sur le marché américain dès le 18 octobre. Cette hausse significative résulte de nouveaux droits de douane que les États-Unis vont appliquer aux vins européens (*) par mesure de rétorsion......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "8 plus 9" ?