Alors que le plan de relance déploie des moyens supplémentaires (240 millions d’€) pour assurer la couverture de 100 % du territoire français en fibre optique en 2025, des départements – collectivités à qui est revenue la compétence hors métropoles– choisissent de confier la construction et l’exploitation de leur réseau à des opérateurs privés. C’est le cas du Jura qui lance ce 22 septembre la phase opérationnelle d’une délégation de service publique avec Altitude infra. Sans subvention publique.



Signée en avril, la délégation de service public (DSP) du Conseil départemental du Jura avec Altitude Infra démarre officiellement en ce mois de septembre avec l’inauguration, hier mercredi 22 à Lons-le-Saulnier, des locaux de Prisme by Altitude Infra, la structure locale créée pour conduire le projet de déploiement de la fibre optique. Le contrat porte sur la construction, l’exploitation, la commercialisation et la maintenance d’un réseau de fibre optique jusqu'à l’abonné (FTTH) pendant 30 ans avec un débit supérieur à 30 Mbits/s.



ccidoubs


L’opérateur d’infrastructures télécoms s’engage à raccorder 100% des foyers, entreprises et sites publics en fibre optique d’ici fin 2024. Il investit 167 millions d’€ sans subvention publique, précise t-il. « Ce qui est exceptionnel » commente Maud Ravel, directrice de Prisme by Altitude Infra. Pour y parvenir, Altitude Infra a levé cet été, 105 millions d’€ auprès de La Banque Postale et de NordLB, la première accordant un prêt d'un montant de 83 millions d’€ sur une durée de 26 ans. 


Altitude Infra ne part pas de rien. Il s’appuie sur le réseau d’initiative publique (RIP) que la société publique locale BFC Numérique, créée en 2016 par cinq départements (Jura, Saône-et-Loire, Côte-d’Or, Yonne et Nièvre), avait déployé sur plusieurs zones d’activité et le reprend en affermage. Pas moins de 52.000 prises FFTH (Fiber to the Home) avaient été installées, toutes n’ont pas été commercialisées. Elles seront renforcées dans les dix prochaines années.



3ème département de Bourgogne-Franche-Comté pour Altitude Infra

fibretranchee
Le réseau de fibre optique dans le Jura sera déployé à la fois en souterrain et en aérien. © Shutterstock


La délégation de service public porte sur le déploiement de 87.700 nouvelles prises sur les zones blanches, portant le nombre total de prises à 137.700. Le premier noeud de raccordement (NRO) doté de 700 prises a été  installé fin juin à Saint-Amour. Des travaux se déroulent actuellement à Mutigney et à Champagney, en attendant prochainement Montmirey-le-Chäteau. La montée en puissance se fera d’ici fin 2024, avec un « pic »  en 2023. Une quinzaine de personnes, techniciens, chefs de chantier, administratifs et commerciaux ont été recrutées. D’autres postes sont encore à pourvoir.

Le déploiement se fera, selon les études de terrain, en mixant les configurations enterrée et aérienne. Pour respecter le délai de trois ans considéré comme ambitieux, Altitude Infra sous-traitera une partie de la construction. L’entreprise Circet qui se présente comme premier fournisseur de services d’infrastructures télécoms en Europe a déjà été sélectionnée.

 

banquedesterritoiresF

 

La commercialisation débutera l’été 2022, « le temps de laisser les opérateurs de télécom se positionner », précise Maud Ravel, et notamment des opérateurs alternatifs de proximité en complément des opérateurs d'envergure nationale (Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom) avec qui Altitude Infra travaille déjà dans d’autres régions.

Avec la DSP du Jura, Altitude Infra conforte son implantation en Bourgogne-Franche-Comté. L’opérateur achève la couverture du territoire dans l’Yonne  (Yconik by Altitude Infra) à travers une DSP pour raccorder 120.000 foyers et entreprises, et sous forme d’un Appel à Manifestations Engagements Locaux (AMEL) pour une partie du réseau de Côte-d’Or (Coraï by Altitude Infra) en complément du Réseau d’Initiative Publique construit par le département. Orange intervient sur les zones urbaines.


pernot
Photo de la signature, dans l'agence de Lons-le-Saunier d'Altitude Infra, de la DSP par Clément Pernot, président du Conseil départemental du Jura, qui l'a publiée sur son compte Facebook. © CD39

Commentez !

Combien font "6 plus 6" ?