L’ancienne capitale comtoise des Grands Ducs de Bourgogne n’a pas à avoir de complexes envers quiconque. Posée sur les rives du Doubs, à équidistance de Dijon et Besançon, elle tire son épingle du jeu, mariant à une empreinte industrielle toujours présente, une cité patrimoniale étonnante, agrémentée de l’image tutélaire de quelques hommes célèbres et d’un art de vivre gourmand. Portrait de celle qui vit naître Louis Pasteur (*) et accueillit l’auteur Marcel Aymé, en compagnie de quelques guides qui nous ont montré le génie du lieu.

Cassons d’emblée préjugés et idées toutes faites. Dole n’est pas une simple bourgade de 25.000 habitants (53.000 avec son agglomération), située au bord du Doubs et étouffée entre Dijon et Besançon qui lui sont chacune distantes de 45 km. Elle n’est pas non plus la......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "10 plus 9" ?