L’entreprise de micromécanique de Besançon intègre une activité de décoration des masses oscillantes des montres et ajoute un robot vision à ses bols vibrants. Historiquement fabricant d’outillages, Roland Bailly s’appuie sur ce savoir-faire pour développer son activité d’injection plastique. ...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 8 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "2 plus 10" ?