C'est le pari de la filière bois : ériger des immeubles de plus en plus hauts pour devenir un concurrent performant de la construction en béton. Franck Mathis, président de l'entreprise alsacienne qui porte son nom et président de l’Association pour le Développement des Immeubles à Vivre en bois (ADIVbois) en est persuadé : le développement des villes passera par le bois. Mais son développement est encore timide.

Article paru le 5 février 2019. Franck Mathis en est persuadé : le développement des villes passera par le bois. Un matériau qui s’imposera pour ses performances environnementales et pour ses propriétés isolantes et recyclables. « L’État français a pris des......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "9 plus 2" ?