Dans quelques années, il est probable qu'on ne fasse plus d'injection de médicaments avec une seringue classique... du moins, les phobiques aux aiguilles se verront proposer la « seringue sans aiguille » qu'a mis au point la medtech dijonnaise Crossject. 2019 voit la récompense de 20 années de recherches et démarches administratives avec le statut d’établissement pharmaceutique. Ce qui lui autorise le dépôt d'autorisations de mise sur le marché (AMM) pour huit médicaments. Patrick Alexandre, son dirigeant, qui ne possède plus que quelques pourcents de sa société, à force de levées de fonds, prépare la phase industrielle avec une unité de production à Gray, en Haute-Saône.

Article publié le 25 février 2019. L’entreprise aux 400 brevets pour son dispositif d’injection de médicaments sans aiguille, baptisé Zeneo®, décroche auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) le statut d’établissement......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business
1 commentaire(s) pour cet article
  1. Patrick Dutartredit :

    Une extraordinaire aventure que Crossject! L'innovation en santé est longue et risquée, humainement comme financièrement, et l'équipe dirigeante a su piloter cela tout au long de ces années... le master Management et Innovation en Biotechnologies de l’Université de Bourgogne est très heureux d'avoir fourni des stagiaires de qualité et des collaborateurs remarquables pour participer au développement de cette entreprise!

Commentez !

Combien font "10 plus 3" ?