Fruit d’une collaboration entre le département de micro-nanosciences et systèmes (MN2S) de l’institut de recherche franc-comtois Femto-ST et les hôpitaux universitaires de Genève, le dispositif BlooDe promet de détecter le risque hémorragique en mois d’une heure. Le prototype a passé les premiers tests de laboratoire avec succès. Les chercheurs travaillent maintenant sur l’amélioration de ses composants avant d’envisager une production industrielle.

Une cartouche jetable chargée de trois échantillons sanguins équivalents permet de mesurer rapidement et sans ambiguïté possible l’évolution du débit sanguin. Si la courbe est normale, si l’hémostase – la capacité du sang à combler une brèche – se......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "2 plus 5" ?