Le département du Jura a récemment désigné un nouveau concessionnaire de l’aéroport Dole - Jura, le groupe Edeis, tandis que le conflit avec la Région Bourgogne-Franche-Comté persiste au niveau du financement de l’infrastructure. Les présidents des deux collectivités se rencontreront le 12 mars prochain.

L’aéroport de Dole - Jura joue toujours les pommes de discorde entre le Conseil départemental du Jura, qui assure quasiment seul son financement, et le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, qui n’est pas pressé d’en prendre les commandes. Mardi 11 février, alors qu’il......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business
2 commentaire(s) pour cet article
  1. Xavierdit :

    Je partage pleinement les observations de Jean Dupont. Construire un aéroport International mérite un soutien de longue haleine, très longue haleine, compter en dizaine d'années n'est pas utopique. Défendre deux aéroports distants de moins d'un quart d'heure de vol depuis des lustres a été une hérésie et se conclura par un échec. Bourgogne-Franche-Comté est une des régions géographiquement les plus étendues de France, comment peut-on concevoir l'absence totale d'aéroport International dans la Région? Concentrer les efforts sur Dole Tavaux semble aujourd'hui serait une preuve de raison et dynamisme. Dijon n'est qu'à une demi-heure de Tavaux...en voiture...parole de dijonnais Besançon est aussi à une demi heure de Tavaux. Lons-leSaunier est aussi à une demi-heure de Tavaux.

  2. Jean Michel Marie Thévenindit :

    Deux aéroports à 50 kilomètres l'un de l'autre, ridicule !. La région Bourgogne Franche-Comté est désormais reconnue avec le nouveau découpage des régions françaises. Pourquoi ne pas investir la totalité des crédits liés a l'aviation civile sur le même aéroport ? L'aéroport de Dole Tavaux est idéalement placé au niveau environnemental. Pas ou peu de nuisances pour les populations contrairement à Dijon Longvic. Facile d'accès, il est utilisé par les voyageurs du Doubs, de Haute-Saône, de Côte d'Or de Saône et Loire du Jura bien évidement, cet aérodrome est maintenant rénové depuis plusieurs années. La piste sécurisée est appréciée par les pilotes. Je pense que ce lieu désenclave Jura Nord, et représente la France de l'est au Portugal en particulier. A l'heure ou nous devons faire des économies, Messieurs les Elus soyez raisonnables. Un citoyen qui aime sa région Bourgogne Franche-Comté.

Commentez !

Combien font "6 plus 9" ?