La pénurie de pharmaciens de l’industrie motive la création, sur le campus de Dijon, du centre de formation et d’innovation en technologie des poudres pharmaceutiques qui sont la base de fabrication de 80% des médicaments. Impulsé par l'UFR des Sciences de la santé de l'Université de Bourgogne, le projet doté d'un plateau technique dernier cri, renoue le lien distendu entre la recherche académique et l’industrie de la santé qui représente 4.000 emplois privés dans le bassin dijonnais.

Le projet Powder ON à Dijon est né avant la crise de la Covid-19, l’automne dernier, et aujourd'hui, il montre plus que jamais sa pertinence. La pandémie a révélé au grand jour la dépendance de la France et de l’Europe dans son approvisionnement en médicaments courants......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "4 plus 8" ?