Franck Jaffiol auprès de la machine à sérigraphier pour réaliser des étiquettes adhésives en braille.
Franck Jaffiol, dirigeant de Tom's 3D, auprès de la machine à sérigraphier pour réaliser des étiquettes adhésives en braille.

INNOVATION. En cette rentrée, le spécialiste de l'impression braille, Tom's 3D, implanté à Talant, près de Dijon, finalise un mode d'impression automatisée d'étiquettes adhésives pour non-voyants et malvoyants.

Soutenu par Bourgogne Innovation, le projet s'appuie sur une machine à sérigraphier adaptée à l'impression braille par les élèves de BTS Electrotechnique du lycée Eiffel à Dijon.

Pour Franck Jaffiol, son dirigeant, il s'agit d'une avancée significative vers la mise aux normes handicapés des établissements recevant du public.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

L'idée est toute simple : imprimer un message en braille sur une étiquette adhésive que l'on puisse coller partout, à l'intérieur d'une poignée de porte, sur un bouton d'ascenseur, un escalier, une carte magnétique…

Elle est aussi de circonstance. A partir du 1er janvier 2015, selon la loi handicap du 11 février 2005, tous les Etablissements Recevant du Public (E.R.P.) devront être accessibles aux handicapés et aux personnes à mobilité réduite. Et selon les observateurs, on est encore loin du compte…

Cette idée, une petite société de la région dijonnaise, l'a trouvée et est en train de la concrétiser. Tom's 3D, implantée à Talant (Côte-d'Or) se met à la tâche en cette rentrée pour finaliser un projet auquel des élèves de BTS Electrotechnique du lycée Eiffel à Dijon ont largement contribué.

Durant la dernière année scolaire, ils ont monté de toutes pièces une machine à sérigraphier et l'ont adaptée à l'impression braille, performance qui leur a valu le 1er prix du concours Dimeb 2013 de l'académie de Dijon, dont l'objectif est de promouvoir auprès des jeunes les métiers de la métallurgie, de la plasturgie, de la maintenance...

Avec cette machine, Franck Jaffiol, le directeur de Tom's 3D, entend "industrialiser" son procédé d'impression d'étiquettes adhésives pour les malvoyants.

« Toute la subtilité réside dans la façon d'apposer la résine qui forme les reliefs du braille pour obtenir des caractères de qualité en séries », explique t-il. Avantage : le prix de revient est nettement inférieur à la pose manuelle de résine pratiquée jusqu'alors.

Alphabet et images pour voyants et non-voyants réunis en un seul document.
Alphabet et images pour voyants et non-voyants réunis en un seul document.

Un seul ouvrage pour tous les publics

Soutenu par Bourgogne Innovation avec le mécénat de Télémécanique, le projet revient à 12 000 €. Un investissement important pour la petite entreprise qui réalise moins de 100 000 € de chiffre d'affaires. Mais qui, espère t-elle, peut lui ouvrir de grandes portes.

En plus des collectivités locales qui doivent mettre leurs bâtiments aux normes handicapés, Tom's 3D vise la filière des boissons, en particulier les étiquettes de vin. Car le braille peut se superposer avec l'écriture classique, sans altérer la lisibilité de l'un et de l'autre.

L'entreprise a montré cette capacité avec des brochures en papier. A l'instar du guide de présentation du musée de Vix à Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or) qui, sur une même page, superpose un texte écrit pour les voyants et les reliefs tactiles pour les aveugles, ainsi qu'images et photos et leur représentation graphique.

« Un seul ouvrage pour tous les publics », se félicite le directeur qui sait, en outre, adapter cette technique, à tous supports : plastique, bois, carton, cartels magnétiques et même CD.

En juin 2014, l'orchestre de la garde républicaine sera l'un des premiers à réaliser un CD avec le double langage. Un investisseur serait le bienvenu pour abaisser les coûts du millier d'exemplaires déjà commandés.

« Tom's a l'ambition de mettre du braille partout où il devrait être, mais nous avons besoin de notoriété pour subsister », clame Franck Jaffiol.

Le cartel du vase de Vix au musée du Pays du Châtillonnais (Côte-d'or).
Le cartel du vase de Vix au musée du Pays du Châtillonnais (Côte-d'or).

Tom'S 3D en bref

Tom's 3D est une société coopérative d'intérêt collectif (SASIC) fondée en 2004 et reprise en 2007 par Franck Jaffiol, ancien commercial de la grande distribution et de la banque. Elle réalise un chiffre d'affaires d'environ 100 000 € et emploie 4 personnes.

Tom's 3D est affiliée à ACceciaa, dans la région parisienne, spécialiste de la mise en accessibilité des villes et de la voirie, des bâtiments publics (ERP), des sites Internet et de la communication pour les personnes handicapées.

En août 2011, ACceciaa s'est associée à la société Ascier, spécialisée dans les produits pour les personnes à mobilité réduite. ACceciaa assure toute la distribution des produits Tom's 3D.

Installée dans des locaux voisins, l'association Les Doigts Qui Rêvent, maison d'édition spécialisée dans le braille, est l'un de ses fournisseurs.

Crédit photos : Traces Ecrites

Commentez !

Combien font "10 plus 5" ?