Investissement. Le dossier de la ligne ferroviaire Belfort-Delle voit-il enfin le bout du tunnel ?

Délaissée au seul transport des marchandises, cette liaison de 20 km entre Belfort et Delle, à la frontière suisse, va reprendre son service de voyageurs grâce au TGV Rhin-Rhône.

Les Suisses y tiennent : ils pourront ainsi relier Paris, Strasbourg et Lyon plus rapidement.

Le Canton du Jura suisse met la main au portefeuille et les chemins de fer suisses (CCF) ont déjà engagé l'enquête publique entre Délemont (chez eux) et Delle (chez nous) nécessaires pour franchir la frontière. Les travaux sont prévus durant l'été 2012.

Plus proches de leur porte-monnaie, les collectivités locales françaises et Réseau Ferré de France (RFF) se sont finalement mis d'accord sur un projet et un budget.

La rénovation de la ligne coûtera 105 millions d'euros. Il faut dire que l'opération avait initialement évalué à 60 millions. L'aspect le plus coûteux concerne la sécurisation des passages à niveau : 6 à 8 millions d'euros pour créer un passage à niveau dénivelé !

Financeurs de la construction de la ligne nouvelle Rhin-Rhône, les régions et les départements d'Alsace, Bourgogne et Franche-Comté vont prochainement soumettre à leurs assemblées respectives, des subventions plus importantes qu'elles ne l'avaient prévu à l'origine.

Apparemment, le projet est sur les rails. En novembre, RFF démarre les travaux préparatoires au niveau de la gare TGV de Belfort-Montbéliard.

Puis viendra l'enquête publique, enfin les travaux de rénovation dans le milieu de 2013.

La mise en service aura lieu fin 2014, avec beaucoup de décalage par rapport au TGV Rhin-Rhône. Mais cette fois, précise Abdelkrim Amoura, directeur régional de RFF: «la situation est irréversible».

Crédit photo : Samuel Carnavali

Commentez !

Combien font "10 plus 9" ?