Le leader européen des canalisations pour le transport d’eau, Saint-Gobain PAM à Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle), met en œuvre le volet « investissement » de son plan de retour à la compétitivité. Les 140 millions d’€ mobilisés sur quatre ans se traduisent notamment par le recrutement de 80 personnes. Le plan de départs volontaires d’il y a deux ans et la fermeture de deux unités en Meurthe-Moselle lui aurait redonner des marges de compétitivité.

Les deux derniers hauts-fourneaux lorrains encore en activité dressent leurs carcasses d’acier à Pont-à-Mousson, ville moyenne de Meurthe-et-Moselle, à mi-chemin entre Nancy et Metz. Ils sont exploités par la branche canalisation du groupe Saint-Gobain, également appelée......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "3 plus 7" ?