Il y a quelques jours encore, bien peu d’entre nous imaginaient possible le scénario d’un second reconfinement. Pourtant, c’est à la fois résignés et sidérés que nous avons entendu le 28 octobre le Président de la République l’instaurer pour une durée de quatre semaines, au moins. Il ne m’appartient pas de commenter la situation sanitaire : je n’en ai ni les compétences, ni l’envie. En revanche, il me semble nécessaire de s’interroger sur la situation économique à l’issue de ce second reconfinement, dont nous disions tous, au début de l’été, qu’il ferait s’écrouler définitivement l’économie française. Par Bruno Duchesne, directeur général de la Banque Populaire de Bourgogne - Franche-Comté.

• Quelle était la situation réelle de la France à mi-octobre 2020, avant le nouveau reconfinement ? La baisse du PIB attendue sur l’année était de l’ordre de 9 %, entraînant une chute des recettes publiques d’environ 100 milliards d’€. Ce chiffre n’était pas......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "3 plus 1" ?