La première collection de cette nouvelle marque est fabriquée avec du plastique recyclé et des chutes de tissu. La commercialisation est basée sur des précommandes au travers d'une plateforme de financement participatif.

Lancer un financement participatif en pleine épidémie du coronavirus et avec crise économique qui l’accompagne peut paraître inopportun. « Pas temps que ça, car confinés, les consommateurs peuvent avoir des envies alors que le commerce de l’habillement est inaccessible », analyse......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "6 plus 10" ?