Entre 1986, avec des débuts au fond d’un garage, et aujourd’hui, que de chemin parcouru par la société Orval, spécialiste des objets de décoration utiles pour la maison et tout spécialement la cuisine et la salle de bain, dans des ambiances un rien nostalgiques.

Implantée à Tournus (Saône-et-Loire), l’entreprise qui est devenue un petit groupe (12 millions d’euros de chiffre d’affaires, 42 salariés) avec deux filiales : Orval Créations et Mathilde M, pose aujourd’hui à Mâcon, dans le même département, la première pierre de son nouveau site de 8 000 m2.

Création totalement intégrée

L’investissement, opérationnel en juin 2011, se situe entre 4 et 5 millions d’euros. Il permettra jusqu’à 20% de gains de productivité et génèrera le recrutement d’une douzaine de personnes au minimum.

Les clés de la réussite des deux fondateurs Éric et Mathilde Clavelet, mari et femme à la ville, repose sur l’innovation permanente.

«Nous consacrons à la création deux fois et demie le budget moyen de notre profession», souligne Éric Clavelet.

De l’objet au petit meuble, il n’y avait qu’un pas, dorénavant franchi avec la fabrication de coiffeuses, d’étagères, de dessertes, de bonnetières... Le catalogue accueille au total pas moins de 4 000 références.

Orval distribue ses produits dans 3 000 points de vente, dont des grands magasins, comme le Printemps et les Galeries Lafayette et l’exportation représente près de 40% de l’activité.

Crédit Photos: Groupe Orval

Commentez !

Combien font "6 plus 3" ?