Le fabricant de carbonate et bicarbonate de soude, près de Nancy, engage l’ultime volet de sa stratégie de transition énergétique. Ce 22 septembre démarre la concertation publique préalable à son projet de chaudière alimentée par des Combustibles Solides de Récupération, des déchets non recyclables à haut pouvoir calorifique. Porté par Novacarb en partenariat avec Engie Solutions et Suez, le projet mobilise 100 millions d’€ d’investissement.

 « Nous visons une sortie définitive du charbon à l’horizon 2024 », pointe Frédéric Louis, directeur de Novacarb à Laneuveville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle). Cette filiale de Seqens, leader français de la chimie fine pharmaceutique, engage le 22 septembre la......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "5 plus 6" ?