Les conséquences économiques de l’épidémie de Covid-19 ressortent très nettement de la loi de finances 2021. Le PIB français s’est élevé en 2020 à 2.223 milliards d’€, contre 2.425 milliards en 2019, soit une baisse de 10 %. Pour 2021, le gouvernement table sur un PIB de 2.407 milliards d’€, soit 8 % de croissance par rapport à 2020. Explication des principales mesures fiscales de 2021 par Jean-Marie Garinot, avocat associé - Du Parc - Cabinet d’Avocats et maître de conférences à l’Université de Bourgogne.

Fort logiquement, les recettes fiscales ont subi les conséquences de la baisse du PIB en 2020. Alors que l’Etat envisageait des recettes nettes de 307 milliards d’€, seuls 263 milliards ont été encaissés et la prévision pour 2021 s’établit à 296 milliards.Dans le même......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "2 plus 5" ?