TGV Rhin-Rhône. Eurogare… Voilà un nom qui fait flash !

Il n’est pas sorti du chapeau d’un cabinet de consulting,  grassement rémunéré, mais du Club TGV Rhin-Rhône Mulhouse-Alsace.

Son président délégué Philippe Trimaille l’a dévoilé lundi lors d’un colloque à l’Euroairport Bâle-Mulhouse.

Alors, Eurogare, késako ?

«Un concept regroupant les projets ferroviaires en travaux ou planifiés qui font de Mulhouse, Fribourg-en-Brisgau et Bâle, trois entrées ferroviaires de stature européenne. Et les idées qui vont derrière pour interconnecter ces gares», a exposé le vice-président de la communauté d'agglomération Mulhouse Alsace Agglomération (Haut-Rhin).

Plus précisément : la zone de Mulhouse-Fribourg-Bâle se trouve à la convergence de plusieurs chantiers en cours ou à venir.

Le TGV Rhin-Rhône bien sûr, plus tard - en ouverture 2015 - la ligne Belfort-Delle assurant la connexion du Jura suisse à la LGV, encore plus tard (2018) la réouverture de la ligne Mulhouse-Müllheim-Fribourg. Enfin, si tout va bien en 2017, le raccordement ferroviaire de l’Euroairport.

Autant de sujets débattus lundi par le colloque très couru qu’organisait EAP Express, l’association créée l’an dernier pour la promotion du raccordement de l’Euroairport.

Elle est présidée par Jean-Marie Bockel, l'ancien maire de Mulhouse et président de la communauté de l'agglomération mulhousienne, qui souhaite reproduire pour ce projet, le lobbying qui a finalement réussi pour le TGV Rhin-Rhône à travers l’Association TransEurope TGV.

TER et réseaux sociaux

Tout ceci va faire entrer ce territoire transfrontalier dans l’ère de la grande vitesse, le rapprochant des grands bassins de vie.

Pour transformer l’évident constat en atout, le Club TGV mulhousien émet l’idée de créer des offres combinées aux voyageurs : le même billet pour le TGV de Paris-Mulhouse et le TER vers Bâle par exemple.

Internet et les réseaux sociaux viendraient aussi en renfort, comme support de techniques marketing qui permettent d’alerter sur la tenue d’événements en rapport avec les goûts de la personne préalablement identifiés.

Par exemple, informer bien à l’avance le fan de foot d’un match de Ligue des champions à Bâle et lui proposer une solution de voyage en train.

Eurogare ne doit pas être étriqué, selon Philippe Trimaille. «Le concept peut s’étendre à Strasbourg, Karlsruhe, Zurich, Besançon-Dijon. Il couvrirait alors un bassin de 3,5 millions d’habitants».

www.clubtgvrhinrhone.eu

Crédit photo: David Mangin/SERM et Mulhouse Alsace Agglomération

Commentez !

Combien font "6 plus 9" ?