Bâtiment. Il faut écouter Cyrille Taieb, électronicien de métier, parler des LED (diodes électroluminescentes à faisceau concentré) pour que tout devienne plus lumineux. Le créateur en juin 2008 de la société Ligthing Concept Factory n’a guère d’égal pour narrer les avantages de cette nouvelle technologie d’éclairage, issue de l’optoélectronique.

Ce sigle signifie en anglais : Light-Emitting Diode (LED). Sa traduction française, peu usitée, donne, Diode Électroluminescente (DEL).

«Avec les produits que nous avons mis au point : spots encastrables, dalles ou appliques, que nous destinons aux bâtiments tertiaires, on peut réaliser entre 50 et 70% d’économie», explique Cyrille Taieb.

L’entreprise, qui inaugure aujourd’hui son unité d’assemblage à Champforgeuil (Saône-et-Loire), intégrant un laboratoire de tests et une cellule R&D, se destine à ce marché de la construction en ciblant les promoteurs publics comme privés, les architectes et les électriciens.

L’approvisionnement en composants vient de Chine et la fabrication d’une usine à Hong-Kong que dirige Fabrice Taieb, ingénieur des Arts et Métiers. «Nous utilisons, non pas des LED de puissance, mais des LED standards de seulement 0,05 W avec une durée de vie garantie jusqu’à 30 000 heures, mais qui peuvent atteindre jusqu’à 100 000 heures», précise le dirigeant.

2,5 millions d’euros de chiffre d’affaires à 3 ans

Pour le reste des opérations, tout est conçu et assemblé sur Champforgeuil où travaillent déjà 7 salariés, effectif appelé à doubler. Car Ligthing Concept Factory développe un argument commercial de poids. Elle garantit à ses clients un retour sur investissement inférieur à 4 ans. «Je n’ose encore dire de un à trois ans», souffle Cyrille Taieb.

Incubé par Prémice, épaulé par Oséo et le conseil régional de Bourgogne, le fabricant de luminaires issus de nouvelles technologies saura t-il trouver aujourd’hui des clients de choix qui l'aideront à atteindre les 2,5 millions € de chiffre d'affaires prévu d'ici à trois ans ?

La kyrielle d’élus présente ce 10 mars sur son site, avec discours en poche et félicitations de rigueur en bouche, devrait ainsi saisir l’occasion de passer commande pour les nombreux bâtiments administratifs dont ils ont la charge : écoles, CFA, collèges, lycées…

Crédit photo: Ligthing Concept Factory

Commentez !

Combien font "10 plus 7" ?