En mai prochain, un nouvel espace dégustation de 400 m2 accueillera les visiteurs des domaines Schlumberger à Guebwiller, près de Colmar. Avec cet investissement d’un million d’€, le domaine familial veut devenir un incontournable dans le paysage oenotouristique du Centre Alsace et développer la vente directe.

Avec 130 hectares, dont 100 en coteaux, 52 salariés et une production d’environ 600.000 bouteilles par an, le domaine Schlumberger est la plus grosse exploitation familiale d’Alsace. Gérer une entreprise de cette taille nécessite des investissements constants. Le dernier en date : un million d’€ pour transformer un ancien bâtiment de 400 m2 en un caveau de vente et de dégustation. Après un an de travaux, ce nouvel espace ouvre ses portes début mai. 
Tout a été pensé pour lui donner un esprit accueillant et chaleureux : de grandes baies vitrées, un bar en chêne, des dessus de table en liège, un éclairage en cerclage de foudres…
« Nous avons repris les matériaux qui font notre métier. Pour moi, il était important d’apporter ce côté cosy. Les visiteurs doivent éprouver la sensation d’être reçus à la maison car à chaque fois, ils repartent avec un petit bout de notre histoire », affirme Séverine Schlumberger.

 BPALC


Celle qui codirige le domaine avec son frère Thomas, a la ferme volonté de développer les ventes directes. Aujourd’hui, elles ne représentent que 5% d’un chiffre d’affaires de 4,2 millions d’€. « Avec ce nouveau caveau, nous aurons des arguments supplémentaires pour faire découvrir ou redécouvrir nos vins. Nous voulons devenir une étape incontournable du tourisme viticole près de Colmar », annonce-t-elle.
Une offre variée sera proposée aux visiteurs : de la simple dégustation, à la visite « prestige » (avec tour de cave et dégustation de grands crus) ou encore la visite « aventure » (avec tour de 4x4 dans les vignes). Ces visites seront accessibles sur réservation du mercredi au samedi. Et le 18 mai prochain, les domaines Schlumberger organisent une journée portes ouvertes.

65% des ventes à l’export

vignoble
Les domaines Schlumberger, plus grosse exploitation familiale d’Alsace, possèdent 130 hectares dans la région de Guebwiller. © Domaines Schlumberger.

L’investissement dans ce nouvel espace de vente est le dernier d’une longue série débutée il y a 15 ans par la modernisation de la cave. Et il y a 5 ans, le domaine a augmenté ses capacités de stockage en construisant un bâtiment de 1.000 m2. C’est ce qui fait dire à Séverine Schlumberger qu’elle est la génération (la 7ème) la plus chanceuse de l’histoire familiale. « Car le domaine n’a jamais été en si bon état aussi bien dans les vignes que dans les équipements. Nous produisons des vins de haut niveau et de qualité constante », assure-t-elle.
Une régularité et une qualité reconnue également au niveau international. L’exploitation vend 65% de sa production dans une soixantaine de pays. Les commerciaux du service export et Séverine Schlumberger voyagent en permanence pour visiter chaque client au moins une fois par an. Un moyen de maintenir des partenariats très étroits. « Nous bénéficions d’un réseau de distribution bien bâti et consolidé. Nous nous en apercevons surtout en période de conjoncture difficile. Nous ne souffrons pas beaucoup des fluctuations économiques », observe la dirigeante.
Le domaine familial a aussi évité la crise du fait de son absence dans la grande distribution qui a tendance à tirer les prix vers le bas. Mais la dirigeante aimerait encore mieux valoriser ses grands crus (le domaine en possède quatre). « La démarche est enclenchée depuis trois ans. Nous progressons pas à pas car nous ne pouvons pas augmenter nos prix de façon brutale », précise-t-elle.


Contribuer à promouvoir les vins d’Alsace

travailvigne
Le vignoble d’Alsace produit une grande diversité de vins blancs : du vin très sec au vin liquoreux. © Domaines Schlumberger.

D’une manière générale, elle déplore que les prix des vins d’Alsace soient si bas. Alors que cette région produit des vins de qualité, dans un vignoble très « propre » : de nombreux domaines sont en agriculture biologique ou en biodynamie. « Nous sommes le leader mondial des vins blancs. L’Alsace est la seule région à proposer une telle diversité de vins blancs : du vin très sec au vin liquoreux. Nous avons une offre complète qui peut satisfaire tous les consommateurs ».
C’est pour défendre cette vision et faire la promotion des vins d’Alsace que Séverine Schlumberger a pris la présidence de l’association Alsace Crus et Terroirs (Act). C’est elle qui a fondé l’association en 2015 avec Marc Rinaldi, homme d’affaires colmarien propriétaire du domaine Martin Schaetzel à Kientzheim et Marie-Thérèse Barthelmé du domaine Albert Mann à Wettolsheim.
Act regroupe 19 vignerons qui possèdent des valeurs et des exigences communes. « Nous avons choisi des vignobles à forte notoriété dans l’idée de l'associer à l’image de l’Alsace », explique Séverine Schlumberger. D’autres associations de ce type existent depuis de nombreuses années dans les grandes régions viticoles : l’Union des grands crus de Bordeaux (créée en 1973) et les Domaines familiaux de Bourgogne (créés en 1989).


LCRDijon

Qui est Séverine Schlumberger ?

severineschlumbergerDiplômée d’une licence de droit à l’Université de Strasbourg, Séverine Schlumberger se destinait à une carrière juridique. Mais après un an de travail dans une étude notariale, elle s’aperçoit que ce métier lui déplait. Elle décide alors de partir à Londres où elle décroche un poste de réceptionniste puis finit par gérer un restaurant à la campagne pendant deux ans.
En 2001, elle revient à Guebwiller car son père, Eric Beydon-Schlumberger, part à la retraite. Son oncle, Alain Beydon-Schlumberger, reprend la gérance et elle s’occupe de la partie commerce et communication. En 2017, Thomas Schlumberger, le frère de Séverine devient le gérant du domaine.

 

 

 

Commentez !

Combien font "1 plus 5" ?