Le directeur général de la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté et de l’Ain n’aime rien tant que jouer les professeurs de macroéconomie. Le trimestre de crise sanitaire lui offre l’occasion de tirer les conséquences et quelques enseignements d’une récession sans précédent. Sans toutefois oublier l’engagement de son établissement financier…

• Une récession sept fois plus forte et cinq fois plus courte Jamais la planète n’aura connu tel phénomène économique. En quelques semaines de la pandémie Covid-19, la chute du produit intérieur brut (PIB) de la plupart des Etats développés est passée de 20......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "9 plus 4" ?