Mise à jour 18 novembre 2019. Les vins de Bourgogne confirment leur réputation à la traditionnelle vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune, ce dimanche 17 novembre en battant des records de prix. Dans la droite ligne du dynamisme de ses marchés à l'export constaté sur les huit premiers mois de 2019. Les ventes à l'étranger progressent de +6,9 % en volume et +9,3 % en valeur. Le chiffre d’affaires réalisé à l’international progresse à 650 millions d'euros avec comme répartition, 50% pour les blancs, 46% pour les rouges et 4% pour le crémant. En France, la chute de la consommation n’affecte pas les bourgognes, grâce à la grande distribution. Explication par marché (source BIVB).

 

Vertigineuse vente des vins des Hospices de Beaune...


Avec 13,135.607 €, la vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune qui s’est déroulée ce dimanche 17 novembre sous le marteau de Christie’s, additionne les records. La recette est presque au niveau de 2018 alors que le nombre de pièces de vins mis en vente était nettement moins important à cause de la petite vendange de cette année : 597 pièces (471 pièces de vins rouges, 118 de vins blancs et 8 d’alcool) au lieu des 843 de l’an dernier. 
C’est le deuxième meilleur résultat de l’histoire de la vente du Domaine des Hospices Civils de Beaune. Le prix moyen de la pièce (un fût de 228 litres) de vin rouge atteint 20.535 € : +32,6% par rapport à 2018 et le meilleur depuis 2002 ; et 26.964 € pour la pièce de blanc (+27,1%). Ce qui représente là encore un record : 23.749 € (sans les alcools), qui était détenu jusqu’à ce dimanche par la vente de 2017 (17.645 €).
La pièce des Présidents a réalisé elle aussi une performance. Le Corton Grand Cru – Bressandes a été acquis par Alaor Pereira Lino avec la maison Anima Vinum pour la somme de 260.000 €. Nettement mieux que l’an passé, bien que le record de 2015 d’une pièce Corton Renardes Grand cru (480.000 €) n’ait pas été égalé. Elle relève chaque année d'un éclat particulier car vendue au profit de pusieurs causes caritatives ou de solidarité (voir photo). Quant aux recettes des autres pièces, elles servent à l'entretien du monument des Hospices de Beaune et à aider le centre hospitalier à financer des équipements de soins : cette année ce sera un matériel de dernière génération pour le bloc opératoire.  C.P.
vedettesventevinbeaune
La vente de la pièce des Présidents cette année s’est faite au profit de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière, parrainé par le basketteur Tony Parker, et de l'association Autour des Williams soutenue par Ophélie Meunier, journaliste et animatrice télé et François-Xavier Demaison, acteur, humoriste et producteur.

 Les résultats à l'export

Depuis plusieurs années, les Etats-Unis représentent le premier marché export des vins de Bourgogne. Sur les huit premiers mois de 2019, l’augmentation en volume atteint 6,1% et procure un chiffre d’affaires frisant les 155 millions d’€ (+8,2%). À noter que le crémant bénéficie d’une évolution remarquable avec +21,2% en volume et +18,1% en valeur.

Le Canada progresse aussi à un bon rythme : +5,5 % en volume et +4,7 % en chiffre d’affaires (près de 36 millions). La belle  surprise vient des vins blancs (+10,7 % en volume et +8 % en valeur). Ils couvrent désormais 59 % de la valeur des exportations. Le Crémant de Bourgogne performe également sur ce marché avec des hausses à deux chiffres.

 

negociants

 

Verbatim

« Si vous croisez, la faible récolte estimée autour d’1,2 million d’hectolitres, l’incertitude liée au Brexit, les tensions à Hong-Kong, plaque tournante des vins en Asie, la crise progressive de la grande distribution et les 25% de taxe douanière sur nos vins vers les Etats-Unis, vous obtenez un cocktail détonant », évoque Pierre Gernelle, directeur de l’Union des Maisons de vins de Bourgogne.

Dans un contexte de forte hausse en volume (+40,2 ) et en valeur (+29,6 %), la Chine élargit sa gamme de vins de Bourgogne. Même si elle ne pèse encore qu’un peu moins de 3 % des exportations du vignoble, elle pointe au dixième rang des plus importants marchés export. La primauté des vins rouges (79% des volumes exportés) explique ces très bons résultats.

 

ccibfc

 

Le Japon reste troisième pays importateur avec 76 millions d’activité, mais se voit de plus en plus talonner par le Royaume-Uni. La raison tient à une baisse des importations de vins rouges (-16,5%) qui représentent un tiers des volumes. Les blancs, crémants compris, sont, en revanche, en forte hausse.

caveshospices
Une cave des Hospices de Beaune dont le vignoble a été consitué au fil du temps par des donations. © BIVB / Sébastien Narbeburu

• Au Royaume-Uni, second importateur de vins de Bourgogne, le Brexit continue de créer une pression à la baisse sur la livre sterling face aux autres devises. La perspective d’une sortie sans accord inquiète toujours les professionnels anglais. À l’inverse de 2018, le marché britannique retrouve de la croissance grâce au retour des vins de Chablis et très certainement aux commandes anticipées des distributeurs anglais : +2.1 % en volume et -1,4 % en valeur sur les 8 premiers mois 2019 (82,6 millions). L’écart avec les USA se creuse néanmoins.

 

caissedepargnebf

 

Les exportations en Belgique ne reflètent qu’une partie des achats de nos voisins d'outre-Quiévrain, qui s’approvisionnent souvent directement en Bourgogne. La belle hausse en volume (+ 11,4 %) et en valeur (+8,3 %) montre un réel engouement.
Cette progression place la Belgique en première position des destinations de l’Europe continentale, avec une part de 8,3 % des exportations. Fait notable, ce résultat est dû tant aux vins blancs, qui pèsent les 3/4 des exportations (+11 % en volume), qu’aux vins rouges (+13,8 % en volume).

• En France, la chute de la consommation de vin n’affecte pas les bourgognes en 2018 (+2,4% en valeur), grâce notamment à la grande distribution (+3,9% en volume et 5,1% en valeur). Auprès des différentes enseignes, la Bourgogne, à elle seule, représente 7,7 % des achats en volume, en hausse relative, et maintient son taux de pénétration à 17 % des foyers (10 % pour les vins blancs, 9 % pour les vins rouges).

ventedesvins
La vente aux enchères dont les cours s'envolent généralement pour la pièce de charité au profit d'associations de bienfaisance. © BIVB / Aurélien Ibanez



Mieux connaître le secteur viticole en Côte-d'Or, en cliquant surle logo

invest

Commentez !

Combien font "5 plus 5" ?