Tabletterie. Qui n’a pas eu un jour, sans forcément le savoir, entre les mains un coffret d’emballage ou une boîte en bois, Made in Jura, fabriqué par l’entreprise Marotte ?

Implantée à Passenans, entre Lons-le-Saunier et Poligny, cette société familiale de 30 personnes rayonne bien au-delà des frontières nationales par son savoir-faire de tabletier (*).

«Nous commercialisons 30% de notre production à l’export, en Europe, en Suisse et jusqu’à Cuba pour les boîtes à cigares», explique Jocelyne Marotte, la directrice générale.

En France, la clientèle s’appelle l’Oréal, LVMH, Altadis, mais aussi Juratoys, Vilac ou encore Jeujura dans le secteur plus régional des jouets en bois.

«Nous concevons et réalisons sur-mesure toutes nos pièces qui servent à emballer, mais également à habiller et protéger, des spiritueux, des cosmétiques, des montres, des lunettes, des chocolats ou encore de l’outillage », précise la dirigeante.

Le tabletier traverse la crise sans souci majeur, ayant musclé de 45 nouveaux clients son portefeuille en 2010.

Succession assurée

L’un de ses atouts tient à une politique de réinvestissement constant dans son outil industriel qui varie entre 150 000 et 300 000 euros par an.

En 2009, un centre d’usinage cinq axes, spécialement imaginé pour les besoins de l’entreprise, a rejoint les équipements maison.

«Nous sommes aussi très réactifs et assurons des services complémentaires, comme le conditionnement des produits finaux et leur expédition», argumente Jocelyne Marotte.

L’intégration d’une politique éco-environnementale très poussée, avec, entre autres, le travail de bois issus de forêts gérées durablement, apporte également un plus indéniable

Valeur sûre de l’industrie jurassienne et unique en son genre en France, Marotte à reçu en 2010 l’un de six prix délivrés par Made in Jura, service du conseil général qui assure la promotion des entreprises départementales.

Fondée en 1933, Marotte est dirigée par Pascal Marotte, président de la société, et sa femme Jocelyne.

La succession est déjà assurée par les deux fils du couple, Damien s’occupant actuellement du commercial et Xavier, ingénieur diplômé, de la production et de la R&D.

Lire aussi : www.tracesecritesnews.fr/2010/10/13/2334/ Et www.tracesecritesnews.fr/2010/12/17/au-bon-vieux-temps-des-jouets-en-bois/

(*) À la différence du métier de la tournerie, les pièces en bois conçues et fabriquées par les tabletiers ne sont pas tournées.

Crédit photo: Marotte

7 commentaire(s) pour cet article
  1. Alex Dedeckel / BOMACOdit :

    Monsieur et Madame Marotte, Heureux de lire la continuité innovative grâce aux investissements et de la succession familiale garantie. Votre travail contribue à la promotion du bois. Félicitations à vous et au personnel, Alex Dedeckel (BOMACO)

  2. Brigitte CHAVERIATdit :

    Félicitations à toute l'équipe. Nous vous souhaitons une année 2011 encore meilleure. Sincères salutations

  3. Claude Flaivedit :

    Bonjour, C'est avec plaisir que nous lisons ces commentaires et découvrons, qu'au sein de notre département, il existe des entreprises dont la performance commerciale, technique comme humaine est mise à l'honneur. C'est au travers des relations profesionnelles que vous entretenez avec Bureau Veritas depuis plusieurs années que je présente tous mes voeux de bonheur et de prospérité à votre société. Sincères salutations

  4. Christian Jailletdit :

    Bravo, félicitations, bonne continuation, que perdure votre savoir faire d'ambassadeur du Jura. Fier d'être à ma petite échelle votre partenaire. Christian.

  5. FABRIQUE DES GAVOTTESdit :

    Bravo à toute la famille Marotte et à son personnel. Philippe LACROIX

  6. Nathalie ANDREdit :

    Quel beau métier !.... Vanessa et moi-même vous souhaitons prospérité et surtout .... exports à volonté ...

  7. Gilles Delatredit :

    Bravo la famille Marotte ! A votre écoute pour tous projets que nous pourrions mener ensemble. Gilles

Commentez !

Combien font "9 plus 2" ?