Les confinements liés à la pandémie actuelle boostent les ventes de vin sur Internet. Au point de compenser en partie, notamment pour les bourgognes, l’absence de commandes du secteur des cafés-hôtels-restaurants (CHR), empêché de travailler. Mais la croissance du e-commerce du vin perdurera t-elle ou n’est-...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "10 plus 8" ?