L’entreprise commune à l’équipementier automobile Faurecia et à la coopérative agricole de Haute-Saône Interval commence à séduire les constructeurs automobile pour des pièces non apparentes du véhicule. Elle sort d’une longue période sous l’éteignoir, tant il est difficile convaincre des acheteurs de ce secteur, exigeants à l’extrême et peu aventureux dans les nouveautés de cette nature.

Pierre Demortain, le directeur général d’APM (*), l’assure sans forfanterie : « de 3 millions de véhicules équipés de composants masqués issus de nos granulés en plastique biosourcés à base de chanvre, nous allons passer rapidement à 13......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business
2 commentaire(s) pour cet article
  1. Pierre Demortaindit :

    Bonjour, Votre question prend tout son sens dans des systèmes complexes comme une planche de bord automobile, où de nombreuses technologies s'entremêlent effectivement. Le déploiement en cours de nos matériaux biosourcés prend précisément sa source dans un long travail sur la mise en oeuvre de ces nouveaux matériaux, tant au niveau produit que process, au delà des qualités intrinsèques de la matière donc. C'est ainsi que nous avons procédé à la vérification et calibration de la faisabilité de toutes les technologies dites de "post-processing", en termes de soudure (par vibration, par ultrason, ..), d'assemblage, et donc de finition comme vous le mentionnez, avec des tests d'adhésion réalisés avec succès selon les exigences les plus sévère du marché (Volvo, Audi). C'est aujourd'hui ce niveau de validation d'une innovation en amont qui permet de nous interfacer efficacement avec nos clients en termes de conduite de changement préparée et sécurisée dans son execution !

  2. denis christendit :

    Bonjour, Félicitations pour votre persévérance. Un succès ne laisse souvent qu'entrapercevoir tous les efforts nécessaires à convaincre et vaincre.Une question pour ma compréhension; la planche de bord est généralement injectée avec une mousse de polyuréthane, vos granulés sont "mélangés" au plastique de l'insert je présume, quid de l'adhérence entre les deux ? Bonne journée à vous Denis

Commentez !

Combien font "6 plus 2" ?