Deux ans après sa reprise par ses salariés sous la forme d’une Scop, la charcuterie alsacienne retrouve une rentabilité. Maurer Tempé qui a maintenu ses objectifs de progression malgré la crise économique, se redresse grâce à une politique d’investissements dans l’outil de production et de marketing, distinguant désormais les marchés de la grande distribution et de la charcuterie traditionnelle.

Bientôt deux ans après son installation, la coopérative aux commandes de Maurer Tempé à Kingersheim (Haut-Rhin) a réinstallé solidement l’historique charcuterie alsacienne dans les rayons de la région. « Malgré la Covid-19, nous avons atteint en 2020 l’objectif......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "10 plus 6" ?