Pour faciliter les livraisons en absence, KwikWink a recours au numérique. La start-up dijonnaise associe une serrure connectée et une caméra, à un dispositif de contrôle d’accès sécurisé par l’échange de demi-clefs numériques. Le marché B2B potentiel est énorme. Encore faut-il convaincre les premiers clients.

Installée à proximité du centre commercial de la Toison d’Or, à Dijon, KwikWink promeut un concept innovant de « livraison 2.0 ». L’idée est de solutionner la « problématique du dernier kilomètre », à savoir la difficulté que rencontrent nombre de......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "7 plus 3" ?