Benoît Cudel, fondateur de la société Such-Solutions, spécialisée dans l’audit, le conseil et la conduite de projets logistiques, précise l’évolution et les avantages de ce secteur d’activité où les avancées technologiques ont été exponentielles ces vingt dernières années. Le développement de groupes comme le Dijonnais Savoye l’illustre. Revers de la médaille, la gestion des entrepôts de plus en plus vastes n’offre pas toujours les meilleurs garanties sociales, voire sociétales. Le cas récent d’Amazon l’atteste.

 

L’épisode martial des Taxis de la Marne durant la première guerre mondiale (en septembre 1914) prouve à quel point l’intendance revêt une importance vitale en période de crise. Il n’est pas question, bien évidemment ici, de comparer un conflit militaire meurtrier et une pandémie dévastatrice.
Reconnaissons néanmoins qu'approvisionnement, stockage et distribution deviennent, depuis la pandémie du Covid-19, le nerf de la « guerre » pour nourrir une population et la soigner le mieux possible.

francefilet 

On le constate avec la grande distribution alimentaire qui se refait une virginité en cette période de confinement. Elle est décriée depuis si longtemps pour sa manière récurrente de référencer ses fournisseurs à coup de négociations indignes. Un comportement, parfois avec entente entre centrales, condamnées régulièrement, comme il y a peu, avec des amendes conséquentes à la clé.
Alors que dans le même métier de la vente : les marchés (*), le petit commerce sédentaires, non alimentaire et non sanitaire qui ont du fermer pendant le confinement, risquent de payer un lourd tribut au coronavirus, laminant ainsi des pans entiers de l’économie de proximité qui vitalisait des territoires, souvent ruraux et, dans de nombreux cas, délaissés des politiques publiques étatiques.

shuttlepicktoligth
Sur la photo de gauche, un exemple de pick to light où une lumière montre le produit à saisir. A droite, un shuttle où une navette motorisée soulève les charges et les amène à l'utilisateur, opération en préparation de commandes dite "goods to man" © Such-Solutions

Ce débat, nous ne l’aurons pas ce jour, notre propos étant d’analyser l’utilité du secteur logistique et de son corollaire beaucoup plus large : la « supply chain », dans un environnement économique très évolutif à son crédit depuis deux décennies.
« Naguère simple service support, la logistique est devenue un facteur de compétitivité qui détermine souvent la bonne marche d’une entreprise en termes d’adaptation de la production, de gestion de stock, de prises de commandes, de réassort, de juste à temps… », indique Benoît Cudel, dirigeant de la société Such-Solutions, à Saint-Marcel, dans l'agglomération de Chalon-sur-Saône.

 

Kremernouvellepub

 

Des entrepôts de plus en plus grands

A ces flux physiques, s’ajoutent les technologies de la « supply chain », à savoir les flux d’information liés à la numérisation des équipements, le partage des données et un impact positif sur les flux financiers. L’essor du e-commerce (**) a d’ailleurs bouleversé la distribution, faisant évoluer les habitudes d’achat dans le  « tout-tout de suite ». « Louper une vente en raison d’une rupture de stock, même très passagère, c'est assurément risquer de la perdre au profit de ces opérateurs qui ont compris que la rapidité est un avantage concurrentiel précieux », constate Benoît Cudel.

Mini-thésaurus de la supply chain à l’attention des ignorants (source Wikipédia)

transtocker
Exemple d'un transtocker où un robot muni de fourches manutentionne de grosses palettes le long d'une allée. © Such-Solutions

• Alvéole, emplacement dans un palettier.
Chargeur, propriétaire de la marchandise transportée.

• Cross-canal, gestion des coordonnées de différents canaux de distribution.
• Cross-docking, un mode d'organisation des flux intra-logistiques permettant d'articuler et de croiser, principalement des produits périssables sans passer par un stockage.
• Item, signifie article dans toutes ses caractéristiques.

• LIFO ET FIFO (last in, first out et first in et first out), méthode d’organisation des stocks selon que le dernier produit entré soit le premier sorti ou que le premier entré soit le premier sorti.
• Order management system, correspond au système de gestion des commandes qui va de la réception à la mise à jour du stock.
• Pick and pack, préparation de commandes où les articles sont directement placés dans le colis, à ne pas confondre avec pick then pack, où tout se fait en fin de préparation.
• Pick to light : type de préparation de commandes assistée par ordinateur et dotée d’un système où un voyant s’allume à l’endroit du prélèvement.
• Transitaire, organisateur du transport, dont le principal problème est d’éviter au maximum les ruptures de charges, sources de coûts supplémentaires.
• WMS, ou warehouse management system (système de gestion d'entrepôts), désigne une catégorie de progiciels destinés à gérer les opérations d'un entrepôt de stockage. 

Autre conséquence liée : l’émergence d’entrepôts gigantesques de dizaines de milliers de m2 à des nœuds autoroutiers clés. Dans le hors normes, rappelons la plateforme Conforama  de 177.000 m² sur un terrain de 33,3 hectares à Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne), intégrant 31 cellules de 12 mètres de hauteur d’une capacité de 270.000 palettes. Pour l’anecdote, l’inauguration du site s’est déroulée le jour même de l’annonce d’un plan social important.
La construction de ces gigantesques entrepôts est ici déterminée par le process que l’on souhaite intégrer en terme de gestion des flux internes et d’optimisation du niveau des stocks afin d’anticiper au mieux l’évolution des marchés concernés.

 

bannierecommunebp

 

Beaucoup de ces grosses plateformes souffrent d’une image déplorable d’un point de vue social. Il suffit de rappeler récemment les alertes syndicales et sommations de l’inspection du travail à l’encontre d’Amazon, dont n’a pas tenu compte le géant américain du e-commerce et qui ont abouti à sa condamnation. « Il y a une crise des vocations générant d’importants problèmes de recrutement, caristes, préparateurs de commandes…, un manque de formation et un besoin urgent d’offrir de réelles perspectives de carrière », souligne Benoît Cudel.

(*) Certains petits producteurs locaux, adeptes des circuits courts, s’organisent toutefois depuis le confinement pour faire des « drive ».
(**) Les ventes sur Internet en France s’élève en 2019 à 103,4 milliards d’€, soit une hausse à deux chiffres de 11,6%.

Qui est Benoît Cudel ?

suchsolutions
© Traces Ecrites
Le terrain de jeu professionnel de cet homme de 48 ans, diplômé d’un double master en gestion des opérations logistiques et management en administration des entreprises, complété d’un MBA de l’IFG de Lyon, n’a jamais changé.
Il s’éclate à la logistique sous toutes ses formes et à conseiller en la matière souvent grâce à la simulation 3D, voire de serious games, ou encore ERP pédagogiques. Fondateur et dirigeant de Such-Solutions en 2015, Benoît Cudel est installé près de Chalon-sur Saône.
Son secret : 25 ans d’expérience dans ce secteur qui en font un spécialiste reconnu et recherché, au point d’enseigner à l’IUT de Chalon-sur-Saône, ainsi qu’à l’Institut du Transport et de la Logistique Internationale (ISTELI).
En cette période de confinement Such-Solutions (3 personnes) organise toutes les deux semaines des webinaires. En temps normal, la société propose tous les trois mois les dîners de la logistique chalonnaise.

 

Commentez !

Combien font "8 plus 2" ?