IMAGE L'ESSENTIELFONDS PROPRES. En session budgétaire ce lundi et demain, les conseillers régionaux de Bourgogne se prononcent sur leur adhésion au fonds d'amorçage Rhin-Rhône.

Il a été mis en place l'été dernier par l'Alsace et la Franche-Comté pour financer en capital de jeunes entreprises innovantes.

La participation du conseil régional de Bourgogne porte à 36 millions d'€ les capacités d'investissement de ce fonds interrégional.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Lancé en Alsace et en Franche-Comté, le fonds Amorçage Rhin-Rhône (A2R) s'élargit à la Bourgogne. En attendant une possible extension au régions Lorraine et Champagne-Ardenne.

Lors de la session budgétaire, ce lundi et demain, les conseillers régionaux bourguignons se prononcent sur une participation de 3 millions d'€.

Elle abonde les apports des conseils régionaux d'Alsace, à hauteur de 4,5 millions d'€ et de Franche-Comté, pour 3 millions d'€. Au total, 36 millions d'€ sont mobilisés pour financer en capital de jeunes entreprises innovantes.

Près de la moitié provient du fonds national d'amorçage (20 millions), moteur de la dimension interrégionale : en effet, il n'accompagne les projets régionaux qu'à cette seule condition.

A l'origine de l'initiative, Alsace Capital, qui gère le fonds de capital investissement Alsace Croissance, devient le gestionnaire de ce fonds commun de placement à risques, avec pour partenaires la banque fédérative du Crédit Mutuel à Strasbourg et Invest PME (ex Franche-Comté Gestion) à Besançon.

Actionnaire minoritaire, mais leader du pool d'investisseurs en cas de co-investissements, Amorçage Rhin-Rhône (A2R) est destiné à entrer au capital d'entreprises innovantes à fort potentiel technologique, encore au stade de mise au point d'un produit ou en phase de validation.

Agées de moins de 8 ans, elles doivent réaliser moins de 250 000 € de chiffre d'affaires et consacrer au moins 15% des dépenses annuelles à la R&D.

Financement du fonds Amorçage Rhin-Rhône

Fonds national d'amorçage : 20 millions d'€.

Région Alsace : 4,5 millions.

Région Franche-Comté : 3 millions.

Région Bourgogne : 3 millions.

Acteurs privés alsaciens: 1,5 million.

Acteurs privés francs-comtois : 1 million.

Banques : 3 millions.

 

 

Commentez !

Combien font "8 plus 2" ?