ECO)BREF. Yonne Galva devient Galvanisation de Bourgogne. Le pôle Véhicule du Futur Alsace-Franche-Comté promeut la propriété industrielle. Alsace Innovation livre ses trophées 2014. Barrisol® reçoit le Décibel d’Or du conseil national du bruit. Fusion Bourgogne-Franche-Comté : les préparatifs. Attention aux escroqueries aux ordres de virements. Un ouvrage pour la 10 000 ème embauche de l'entreprise d'insertion Id'Ees 21.

 

- Yonne Galva devient Galvanisation de Bourgogne.

 

galvayonne

 

Ce spécialiste du traitement des aciers noirs par la galvanisation à chaud implanté au Magny, près d'Avallon (Yonne) change de dénomination sociale pour rendre plus explicite son ambition d'élargir sa zone de chalandise à l'ensemble de la région Bourgogne.

Dirigée depuis juillet 2013 par Patrick Mordefroy, P-DG du groupe MP Métal basé à Barberey-Saint-Sulpice (Aube), l'entreprise travaille déjà au-delà de l'Yonne, en Seine-et-Marne, dans le Loiret, le Cher, la Haute-Marne et de l’Aube.

Le site icaunais piloté par Sandra Dupuis dispose d’un bain de zinc, en fusion à 450°C, de 7 m de longueur, de 3, 20 m de profondeur et de 2,10 m de largeur.

 

- Le pôle Véhicule du Futur Alsace-Franche-Comté promeut la propriété industrielle.

 

L’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) et le pôle Véhicule du Futur s'associent pour promouvoir la propriété industrielle auprès des entreprises « comme un outil indispensable à la valorisation de leurs investissements en recherche et développement ».

Les contacts de l'INPI en Alsace et en Franche-Comté, les deux régions concernées : Philippe Borne, délégué régional Alsace, 03 88 23 96 05, pborne@inpi.fr et Christian Mulenet, délégué régional Franche-Comté, 03 81 51 66 69, cmulenet@inpi.fr

 

- ACE AgroComposites revalorise les déchets industriels.

 

Le cluster bourguignon ACE AgroComposites se lance dans la prestation de services pour la revalorisation des déchets industriels et rebuts de production (bois, plastiques et composites) dans d'autres applications industrielles.  

La revalorisation des déchets génère un chiffre d'affaires supplémentaire, indique le cluster qui a confié cette mission à Jérémie Magnias : jmagnias@agrocomposites.fr

 

- Barrisol® reçoit le Décibel d’Or du conseil national du bruit.

 

barrisol

 

Cette instance consultative auprès du ministre chargé de l’Environnement distingue une toile acoustique qui a la particularité de diffuser uniformément la lumière.

La PME alsacienne a déposé un brevet qui associe deux toiles, l'une perforée, l'autre non, créant ainsi deux lames d’air isolantes d’épaisseurs différentes (30 mm et 70 mm). « Cette combinaison permet de conserver une très bonne transmission de la lumière : 48 % de la lumière brute étant directement transmis par la toile et 48 %, réfléchis et retransmis par le fond blanc sur lequel sont fixées les sources lumineuses », explique le fabricant. Le tout avec un coefficient d’absorption acoustique de 0.55 aw, sans ajout de matériaux absorbant acoustique.

 

- Alsace Innovation livre ses trophées 2014.

 

Les pôles de compétitivité Alsace BioValley, Alsace Energivie, Pôle Véhicule du Futur et la grappe d’entreprises Rhénatic se sont associés à cette 11ème édition d’Alsace Innovation pour élargir les compétences des entreprises candidates.

Visible Patient, filière santé : pour la modélisation en 3D des organes à opérer en fonction de l’anatomie réelle du patient, qui permettent au chirurgien de s’entraîner au préalable.

Idéovitra, filière bâtiment durable et efficacité énergetique : pour sa prise électrique branchée sur l’arrivée électrique de l’ordinateur, qui enregistre les habitudes de travail et éteint automatiquement tous les postes et périphériques informatiques.

Multi-Contact, filière Mobilités : pour un un système de recharge rapide des véhicules électriques sans intervention manuelle grâce à un système de guidage mécanique breveté.

2CRSI, filière numérique :  pour un serveur de calcul haute densité avec comme applications privilégiées, la simulation météorologique, le nucléaire, le géologique.

Bürkert, Prix Alsace Innovation :  pour un système d’analyse de l’eau (pH, conductivité, chlore, turbidité, oxydo-réduction) en temps réel, modulaire et miniaturisé, à destination des usines de traitement de l’eau.

Movidone, Coup de cœur du jury :  pour une application smartphone de simplification des transactions bancaires, pouvant remplacer les terminaux de paiements des commerçants.

 

- Les présidents des conseils régionaux de Bourgogne et de Franche-Comté ont présenté le 18 décembre à Besançon, l'organisation qui conduira à la fusion le 1er janvier 2016.

 

marieguitepatriat
Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Franche-Comté et François Patriat, président de la Région Bourgogne pour la première fois ensemble en session plénière à Besançon. © Région Franche-Comté / David Cesbron.

 

Beaucoup de réunions en perspective… Trois instances politiques se partageront les rôles : une conférence des présidents composée des exécutifs des deux régions, de trois vice-présidents, des directeurs de cabinet, des directeurs généraux des services et des directeurs de la communication ; une commission mixte commune aux deux régions, regroupant à parité des conseillers régionaux des deux régions et représentants des groupes politiques ; une conférence des territoires qui associe les élus des conseils généraux, des intercommunalités et des communes.

Le pilotage technique se fera sous l’autorité des deux directeurs généraux des services qui travailleront d'une part à la convergence des politiques publiques (coordination par le DGS de Franche-Comté), d'autre part à la mutualisation des ressources (coordination par le DGS de Bourgogne).  

Mi-janvier, un site Internet sous l’intitulé "Bourgogne-Franche-Comté en marche" permettra au public de s'informer de l'évolution du dossier.  

Dans un communiqué, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Franche-Comté et François Patriat, président de la Région Bourgogne, indiquent « qu'aucune mobilité géographique ne sera imposée aux personnels ». Ce qui laisse supposer que les deux capitales régionales actuelles conserveront chacune des services, à savoir s'il s'agira de doublons ou de concentration des compétences dans l'une ou l'autre ville.  

Cette organisation sera présentée aux conseillers régionaux de Bourgogne le 13 janvier prochain à Dijon, en présence de la présidente de Franche-Comté.

 

- La Fédération Bancaire Française sensibilise les entreprises sur les escroqueries aux ordres de virements, notamment à l'international.

Une vidéo de sensibilisation accessible ici ainsi qu’auprès de partenaires des PME : CGPME, Medef, chambres de commerce et d’industrie, rappelle quelques règles de bon sens : mettre en place une gestion des délégations de signature et veiller à son application ; écrire des procédures et être particulièrement vigilants en cas de demandes urgentes de virement, venant de personnes non habituelles (y compris des dirigeants de groupes ou d'entreprises), le plus souvent hors Union Européenne.

 

- Un ouvrage pour la 10 000 ème embauche de l'entreprise d'insertion Id'Ees 21.

 

idees Pour marquer sa 10 000 ème embauche, l'entreprise d'insertion Id'Ees 21 publie un ouvrage sur l'histoire de l'entreprise. Baptisé Des femmes et des hommes d'Id'Ees, il met en valeur par la photographie (signée du Dijonnais Philippe Maupetit) le parcours de personnes venues chercher une nouvelle orientation professionnelle, voire une nouvelle vie. A l'instar du tout premier salarié d’Id’ées, Eric Putigny, aujourd’hui cadre d’une des huit filiales du groupe. Livre disponible sur commande au prix de 30 € (+ 5 € de frais de port) au siège de Chenôve, 21300 - 8 bis rue Paul Langevin. 

Commentez !

Combien font "5 plus 10" ?