ARTICLE PUBLIÉ LE 20 OCTOBRE 2020 MIS A JOUR le 24 NOVEMBRE. Fabricant d’éclairages pour l’habitable des véhicules, le groupe espagnol se fait construire une nouvelle usine à Besançon. Le déménagement sur la zone de Temis est prévu pour 2022. L'assemblée plénière du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté du 16 novembre confirme ce projet que la direction n'avait pas voulu commenter. La Région apportera 800.000 € dans le cadre de son plan d'accélération. Grand Besançon Métropole accompagne le projet immobilier de 21.500 m2 qui sera construit par une société de projet comptant Aktya, la filiale immobilière de la société d'économie mixte Sedia et Batifranc. L'investissement s'élève à 34 millions d'€, dont 24 pour le bâtiment.


C’est un projet engagé depuis plusieurs mois déjà mais que la direction de l’établissement de Besançon n’avait pas souhaité nous préciser, nous renvoyant à une communication ultérieure du siège du groupe, en Espagne. L’équipementier automobile Grupo Antolin qui fabrique à Besançon de l’éclairage pour l’habitacle des véhicules, va déménager sur un site unique dans la zone de Temis à Besançon, en bordure de la RN57. Il est aujourd’hui installé dans sept bâtiments séparés à Chalezeule, la zone d’activités nord-est de Besançon. Il emploie actuellement 389 salariés et pas moins d'une centaine d’intérimaires.


 

dieman

 
Sur un terrain de 4,3 hectares sur Temis, sera construite une usine de 21.500 m2. L’industriel y transfèrera à l’horizon 2022, tous ses équipements, à l’exception de l’atelier de découpage qui emploie 30 personnes. Rénové moyennant un investissement de 600.000 €, ce dernier restera sur le site actuel en raison du bruit qu’il peut générer.

Le nouveau bâtiment accueillera les bureaux, le centre technique agrandi dans lequel sont conçus les éclairages, la logistique ainsi que la partie fabrication, électronique, injection, assemblage selon un flux continu que ne permettent pas les locaux actuels. Il doit accompagner la transformation que connaît actuellement le secteur de l’automobile avec l’arrivée de la voiture connectée, autonome et électrique et de l’industrie 4.0.


pvfnouveau


Aujourd’hui déjà locataire de la majorité de ses locaux, l’industriel estime qu’il n’a pas vocation à être propriétaire de ses murs. Aussi, plusieurs acteurs économiques se sont mobilisés pour réaliser l’immobilier. Une société de projet avec Aktya, filiale promotion immobilière de la société d’économie mixte Sedia et Batrifranc. Cette société construira puis louera le bâtiment à l’industriel.

temisgooglemap
Capture d'une vue Google Map. La future usine se situera sur l'un des derniers terrains libres en bordure de rocade (RN57). © Google

 

Leader de la fonction de plafond des véhicules


Gruppo Antolin est un groupe international dont le siège se situe à Burgos, en Espagne, là où il est né dans les années 1950 d’un petit atelier mécanique. 70 ans plus tard, la famille fondatrice Antolin est toujours actionnaire d’un groupe qui possède maintenant 150 usines dans 26 pays avec 30.000 salariés.
Avec un chiffre d’affaires de 5,2 milliards d’€ en 2019, il se présente comme le numéro un mondial de la fonction de plafond des véhicules, avec quatre types de produits : les toits, les portes, l'éclairage et les tableaux de bord, pour tous les constructeurs, les principaux étant Volkswagen, Fiat-Chrysler, Ford, BMW, PSA.
L’usine de Besançon est la seule en France de la division éclairage qui a généré en 2019, 6,4% du chiffre d’affaires du groupe. Elle est implantée depuis une quarantaine d’années et réalise un chiffre d'affaires de l'ordre de 60 millions d'€.

Commentez !

Combien font "1 plus 3" ?