Sous l’impulsion de Fanny Schraag, l’imprimerie qui porte son nom à Trévenans (Territoire de Belfort) multiplie les initiatives originales.

La dernière en date consiste à récupérer les eaux de pluie, à les filtrer, à les reminéraliser et à les réinjecter dans le circuit industriel.

Bilan de l’opération : une économie de 800 à 1000 m3 par an et un procédé parfaitement écologique qui évite d’utiliser l’eau de la ville.

Créée en 1934, l’entreprise (4 millions d’euros de chiffre d’affaires, 40 salariés) est aujourd’hui dirigée par la petite fille du fondateur. Spécialisée dans les catalogues, les livres et les ouvrages d’art, elle ne cesse d’améliorer son outil industriel et d’accroître ses capacités (+50%).

Entre la création d’un nouveau site fin 2007 et le rééquipement en matériel de production, la facture s’élève à plus de 4,5 millions d’euros. «Nous continuons sur un rythme soutenu avec en prévision l’acquisition d’une nouvelle presse et du matériel de façonnage pour pas moins de 300 000 euros», indique Fanny Schraag.

Crédit photo : Imprimerie Schraag

Commentez !

Combien font "2 plus 6" ?