ECO)BREF

Atterrissage difficile. La compagnie aérienne allemande Lufthansa s’apprêterait à annoncer avant la fin août la suppression de 276 emplois à l'aéroport de Bâle-Mulhouse, écrit le journal SonntagsZeitung. Les emplois seraient supprimés dans la division Lufthansa Technik Switzerland, une filiale du transporteur aérien d’outre-Rhin (350 personnes), spécialisée dans la maintenance.

Selon le président du syndicat SEV-Gata, Philipp Hadorn, les entretiens avec les partenaires sociaux n'ont rien donné et les suppressions d'emplois semblent inévitables. Un plan social est prévu avec des préavis de licenciement plus longs, des garanties de salaires et une indemnité de départ. Le personnel restant devrait s'occuper de la maintenance des avions Avro de la compagnie Swiss, une filiale de Lufthansa. Selon un porte-parole de Lufthansa Technik, cette situation s'explique «par une demande en baisse pour les activités de maintenance des avions, une forte concurrence et la fermeté du franc suisse». AFP.

Engagé. Véritable serpent de mer, la modernisation du laminoir de l’usine Aperam (groupe ArcelorMittal) de Pont-de-Roide (Doubs) est aujourd’hui confirmée. Une bonne nouvelle pour les 210 salariés du site sidérurgique qui travaille à 45% pour l’automobile. L’investissement s’élève à 6,5 millions d’€ et les travaux démarreront à l’été 2013.

Le Pays, Aire Urbaine, 28 avril 2012, JBD. Relire aussi : Aperam fait un double four à Imphy

Terminé ou presque. Faute de repreneur, l’administrateur judiciaire décide d’engager la procédure de licenciement de la trentaine de salariés de Nipson SAS à Belfort. L’entreprise était l’unique et dernier client de Nipson Technology, fabricant d’encres pour toners, de têtes d’écriture et de tambours magnétiques, qui emploie encore sur place 26 personnes. Nipson possédait un effectif de 170 personnes en 1992.

Le Pays, Aire Urbaine, 11 mai 2012, JBD.

Cela roule pour eux. Au 19ième rallye de Paris, la Furtive-eGT, berline de luxe 100% électrique, a concurrencé les plus grandes GT et Supercars thermiques. Conçue et fabriqué par l’entreprise Exagon, implantée à Magny-Cours (Nièvre), cette voiture est un coupé 4 places aux performances étonnantes : 297 km en 100% électrique sur le cycle normalisé, 0 à 100 km en 3,5 secondes et 287 km/h en vitesse de pointe. Elle possède deux moteurs de 135 kW chacun conçus par Siemens.

La première voiture 100% solaire effectue un tour du monde à travers 50 pays. Mise au point par les élèves ingénieurs de l’école de Bochum (Allemagne), cette 2 places traction avant ne pèse que 260 kg. Elle roule à 50 km/h en vitesse de croisière, mais peut faire des pointes à 100km/h. Deux moteurs-roues électriques d’une puissance unitaire de 1,4kW sont alimentés par 3m2 de cellules photovoltaïques à très haute performance. L’énergie est stockée dans une batterie tampon de 21kg.

Le Pays, Grand Est, 12 mai 2012, Elisabeth Schulthess

Plus grand, plus beau. 22 ans après son ouverture, le centre commercial de la Toison-d’Or, implanté à Dijon (Côte-d’Or), va profiter de son extension en octobre 2013 pour se faire une nouvelle jeunesse. Ce projet représente 12300 m² de surface commerciale supplémentaire, 50 nouvelles enseignes. L’investissement s’élève à  92 millions d’€.

Lire la suite et regarder les images virtuelles : Gazetteinfo.fr/2012/05/09/Dijon découvrez la future Toison d'Or

Élu. Le conseil d’administration de l’Université de Bourgogne a élu pour président Alain Bonnin par 13 voix pour, 3 votes blancs et 4 non-participations au vote. Il prendra officiellement ses fonctions le 1er juin à l’issue du mandat de Sophie Béjean qui préside l’établissement depuis 2007. Candidate à sa propre succession, mais battue non sans l’avoir contesté, cette dernière adresse néanmoins à son successeur «toute l’énergie et la détermination nécessaires pour faire fructifier les atouts acquis au cours du précédent mandat (..) et souhaite que se réalise le projet ambitieux qu’elle a porté avec son équipe».

Patrick Robert devient le nouveau Président du Syndicat professionnel régional de l'industrie routière (SPRIR) Franche-Comté, directeur d’agence travaux de Colas Est Belfort-Haute-Saône. Il succède à Patrick Cula appelé en Lorraine à de nouvelles fonctions au sein de SCREG Grands Travaux. Patrick Robert se fixe notamment comme objectifs durant son mandat : la promotion de la route dans le cadre du développement durable, un travail rigoureux sur la sécurité et la prévention, le développement du recrutement et de la formation des jeunes.

Réélu. Patrick Tuphé vient d’être réélu président Bourgogne, Franche-Comté des Professionnels de l’intérim, services et métiers de l’emploi (Prisme). L’an dernier, les régions Bourgogne et Franche-Comté pesaient 4,8% de l’emploi intérimaire en France, soit 30 000 équivalents temps plein. Au cours du premier trimestre 2012, l’emploi intérimaire a diminué de 2% en Bourgogne et de 12% en Franche-Comté par rapport à la même période 2011. Ce secteur d’activité compte 195 agences en Bourgogne et 153 en Franche-Comté.

Relire l’interview de Patrick Tuphé : Le marché de l'intérim révèle la santé d'une économie

Les informations non sourcées sont de Traces Ecrites.

Commentez !

Combien font "3 plus 9" ?