NTIC. La Citadelle de Besançon (Doubs) comme vous ne l'avez jamais vue, la ville de Quimper reconstituée du Néolithique à nos jours, en passant par le fameux incendie qui en détruisit une partie... On s'y croirait.

Ces images de synthèse, animées ou non, sont fabriquées par Pierre Rupp et Loïc Thirion-Lopez, jeunes Bisontins à la tête de la société Héritage Virtuel.

Leur formation d'historien alliée à leur licence d'informatique leur permettent de penser les lieux d'hier et même d'imaginer ceux de demain. A l'instar du futur îlot Pasteur à Besançon.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Ils ont respectivement 34 et 35 ans. Pierre Rupp et Loïc Thirion-Lopez se sont rencontrés sur les bancs de la fac d'histoire à Besançon (Doubs). Enchaînant les diplômes avec une même passion qui a fini par les réunir. Sauf qu'arrivés au terme de leur cursus, ils n'étaient pas certains de vouloir devenir profs.

Tout deux partageaient aussi un même hobby : la 3 D qui les amusait beaucoup lorsqu'il s'agissait de reconstruire une chapelle ou un château... mais qu'ils ne maîtrisaient pas encore assez. Ils se sont donc lancés dans une licence informatique.

Alors que Pierre terminait son Master 2, il tombe sur le projet Vesontio (1) mené par le musée des Beaux-Arts de Besançon, s'y investit à fond, finit aussi, devant l'ampleur du travail,  par «appeler Loïc à la rescousse». Le déclencheur.

C'est ainsi qu'est née en 2006 Héritage Virtuel, une SARL incubée plusieurs mois à la pépinière de Temis Besançon et tout à fait indépendante depuis février dernier.

Le tandem a déjà quelques beaux succès à son actif, telle la reconstitution, pour l'illustration d'un livre, du palais de Darius 1er en Iran ou bien celle de l'Abbaye de Laon en Picardie qui fait l'objet d'un film...

Une maquette du futur ilôt Pasteur

Lorsqu'ils se sont lancés dans cette aventure qui nécessitait l'achat d'un local - rue de Belfort à Besançon - et l'investissement dans des logiciels souvent très chers, les deux jeunes gens n'avaient guère de concurrents sur le marché. Aujourd'hui, ce n'est plus tout à fait le cas.

Et la crise passant par là, il leur a fallu penser à se diversifier. C'est pourquoi, ils ne travaillent plus uniquement sur le passé, et peuvent aussi imaginer le futur, avec des images fournies à des villes, des promoteurs, des architectes, et pourquoi pas des particuliers. C'est ainsi qu'ils ont fabriqué un film et une maquette interactive pour le futur îlot Pasteur à Besançon.

«Savoir s'adapter, être à l'affût des nouvelles technologies, autant que de tout appel d'offres en France et à l'étranger», tel est leur credo. Certains de vouloir travailler seuls car, «c'est trop chaud de gérer un employé dans la continuité», mais n'hésitant pas à faire appel à des partenaires pour l'enregistrement d'une voix off par exemple, les deux jeunes entrepreneurs sont confiants.

Forts de leur formation d'historien, plutôt rare chez les concurrents, ils se disent sereins devant la constance de leur chiffre d'affaires autour de 110 000 €... Le passé, ils le maîtrisent, l'avenir leur appartient.

Voir aussi un exemple de films en 3 dimensions avec l'immeuble tertiaire Bioparc à Besançon. http://www.heritage-virtuel.com/HV-studio/flash/bioparc

(1) Réalisé en 2006-2007, le projet Vesontio du musée des Beaux Arts et de l'université de Besançon a consisté à reconstituer en images 3D, la ville de Besançon sous l'antiquité. L'exposition a donné ensuite lieu à un DVD.

Photos : Blandine Sauter et Héritage Virtuel.

Commentez !

Combien font "4 plus 3" ?