C’est sans doute une première de ce secteur. Fluidexpert, spécialiste des équipements hydrauliques de transmission de puissance livre une immense plateforme d’essais, composée de dix modules, qui marie les tests opérationnels et la formation des hydrauliciens.

On avait quitté Fluidexpert à l’automne 2017, lorsque que ce concepteur d’équipements hydrauliques de transmission de puissance et du contrôle commande associé soufflait ses quarante bougies à l’aune d’une innovation prenant la forme d’un petit boîtier numérique, baptisé Inidiag, pour la maintenance prédictive de ses centrales hydrauliques. Nous le retrouvons aujourd’hui avec une autre invention, mais d’une taille beaucoup plus que respectable.

 

Kremernouvellepub 

Il s’agit d’une plateforme d’essais composée de dix modules. Elle est polyvalente et sert aussi bien à tester le bon fonctionnement des équipements sortant de maintenance ou de réparation, qu’à former le personnel d’une entreprise cliente - au nom confidentiel -, à leur utilisation. « Nous sommes dans la continuité de notre démarche vers l’usine du futur : détection, réparation ou maintenance, puis contrôle et formation », souligne Lionel Renier, le directeur.

Une dizaine de projets potentiels

lionelrenier
Lionel Renier dirige Fluidexpert depuis 2015. Ingénieur mécanicien, il vit déjà une expérience à l’étranger dans la filière automobile, puis il intègre successivement de grands groupes comme Renault et Valéo. © Traces Ecrites.

Les ingénieurs et techniciens maison, implantée à Chalon-sur-Saône sur la zone d’activités Saôneor, auront consacré sept mois à l’étude et à la mise au point de cette plateforme, soit pas moins d’un total de 5.200 heures. Pour exposer leur travail qui tenait dans un hall entier de l’entreprise, une journée de présentation a été organisée le 30 janvier dernier, qui a vu une quarantaine de clients faire le déplacement et générer l’étude d’une dizaine de projets industriels.

 BPBFC

 

Fluidexpert, qui touche principalement les secteurs de la sidérurgie, de l’énergie, de la défense et de l’offshore, joue aussi avec sa R&D sur le tableau de l’environnement en proposant des équipements placés sur des sites sensibles qui n’utilisent pas d’huile, mais des solutions aqueuses, pour éviter tout risque de pollution. L’industriel réalise 12 millions d’€ de chiffre d’affaires et emploie 70 personnes, dont une trentaine sont détachés dans les usines de clients, comme chez le sidérurgiste Aperam Stainless France à Gueugnon (Saône-et-Loire).

bancdessaisfluidexpert
L'atelier de tests chez Fluidexpert. © Traces Ecrites.

Rachetée en 2008 par Patrice Chagnaud, Fluidexpert fait partie du groupe Inicia qui atteint les 20 millions d’€ d’activité en 2018 et s’appuie sur un effectif global de 130 personnes. Depuis la vente de Novium, installée à Saint-Vallier et constructeur de matériel ferroviaire spécifiques, à son associé Didier Stainmesse, ce petit groupe industriel est composé d’Hydro Applications (La Rochelle) ; de Tech Hydro Applications (Montereau-Fault-Yonne, Seine-et-Marne) ; d’Hydrauma Industries, près de Provins, toujours en Seine-et-Marne, et d’Options Services, à Crissey (Saône-et-Loire).

Commentez !

Combien font "3 plus 7" ?