Déjà actionnaire minoritaire de Novium, le président du Mecateamcluster® rachète, avec huit autres cadres, cette entreprise de Saône-et-Loire, spécialisée dans la conception et la construction d’engins de travaux ferroviaires à Patrice Chagnaud, le dirigeant du groupe Inicia. Sur un marché porteur, l’industriel va étoffer son site de Saint-Vallier et mise à terme sur une croissance d’activité de 30 à 40%.

A la question de savoir ce qui a motivé Didier Stainmesse dans le rachat de Novium, la réponse découle de la convergence de deux volontés. « Finir ma carrière en beauté au sein d’une entreprise que j’ai contribué à créer et que je dirige depuis ses débuts en 2005. Mais aussi, répondre favorablement à Patrice Chagnaud, le dirigeant du groupe Inicia, qui souhaitait vendre cette filiale », argumente son ancien directeur général, devenu président en janvier dernier.

 

Kremernouvellepub

 

Déjà actionnaire de Novium à hauteur de 18%, l’industriel de Saint-Vallier (Saône-et-Loire), spécialisé dans la conception et la construction d’engins de travaux ferroviaires et les systèmes hydrauliques mobiles, réalise l’opération avec huit de ses cadres (*). Elle s’accompagne de la reprise d’Option Automatismes, dont 60% de l’activité dépend directement de Novium.
Le financement n’a pas été trop difficile à trouver, confie Didier Stainmesse, avec un apport global d’un tiers et le solde par prêts auprès de plusieurs banques, dont la Banque Populaire et la Caisse d’Épargne, auxquelles Bpifrance a apporté sa garantie.

Une extension de 600 m2 et 10 nouvelles recrues

novium
Opérateur de Novium en pleine maintenance d'un engin ferroviaire. © Traces Ecrites.

« Nous sommes sur un marché porteur encore au moins cinq ans avec un besoin de régénérer les lignes ferroviaires et de faire le Grand Paris, d’où l’impérieuse nécessité d’intégrer de nombreuses compétences, comme l’électrique, les automatismes et l’hydraulique, avec son contrôle commande associé », argumente le dirigeant. Ce dernier savoir-faire n’est d’ailleurs pas chez Novium exclusivement consacré au ferroviaire, mais aussi à la défense et la construction navale.

 

pub-siege-and-co 

Trop à l’étroit dans ses murs actuels, l’entreprise va procéder à une extension de 600 m2, dont 400 m2 d’atelier. Cela lui permettra d’accueillir ses nouveaux embauchés – une dizaine de personnes au total –, et d’espérer booster l’activité de 30 à 40% d’ici à cinq ans. Le coût estimatif des travaux devrait se situer dans une fourchette entre 500.000 et un million d’€. A une échéance plus lointaine, sortira de terre un bâtiment embranché sur un terrain acquis l’an dernier.

engindedechargeballast
Engin de pose en continu de ballast. © Novium.

Novium emploie 48 salariés et espère atteindre les 13 millions d’€ de chiffre d’affaires cette année. Option Automatismes réalise, de son côté, 1,7 million d'€ avec 14 salariés. Les deux sociétés sont détenues par la holding Factovem qui possède 95,5% des parts de la première et la totalité du capital de la seconde.

(*) Les cadres associés : Valérie Obriot, directrice générale de Factovem et DRH ; Christophe Michaudet, DAF ; David Chatelet, directeur de Novium ; Thomas Maes, responsable du département engins ; David Terrier, responsable département systèmes ;  Cédric Dumont, directeur d’Option Automatismes ; Sébastien Watel, responsable production et Kévin Muller, responsable éssais et SAV.  

Qui est Didier Stainmesse ?

didierstainmesse
© Novium.
Ce fils de mineur, âgé de 57 ans et originaire de Montceau-les-Mines, trace sa route inflexible car la détermination n’est pas la moindre de ses qualités. Une autre lui est associée, le courage par le travail. Didier Stainmesse est un autodidacte, entré comme technicien d’essais sur prototypes pour son premier poste chez Potain, fabricant de grues à Montceau-les-Mines, devenu ensuite Terex, puis Konecranes.
A force de formation, il devient ensuite hydraulicien chez Bourgogne Hydro de Jean-Pierre Chopard qui lui confie la création en juillet 2005 d’Hydro 3M, revendue à Patrice Chagnaud trois ans plus tard et rebaptisée Novium en 2014. Didier Stainmesse a co-fondé et préside l'assocation du Mecateamcluster® qui donne progressivement naissance à Montceau-les-Mines à un pôle national de maintenance des engins ferroviaires, avec un centre de formation intégré.

Commentez !

Combien font "3 plus 5" ?