Cet été, le tourisme en Bourgogne-Franche-Comté a fait mieux que sa part de marché. La campagne tire son épingle du jeu, bien mieux que les villes désertées par les touristes. La tendance de fréquentation, habituellement en majorité des étrangers, s’est inversée au profit d’une clientèle en provenance des régions voisines voire régionale.

Etre professionnel du tourisme à la campagne ou à la ville a fait toute la différence en Bourgogne-Franche-Comté, en cet été pas comme les autres. Qu’ils soient hébergeurs, organisateurs d’activités sportives, de détente ou culturelles, les accueils ruraux s’en sont......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "2 plus 7" ?