Le cimentier français Vicat démarre cet automne à Xeuilley (Meurthe-et-Moselle), le chantier de construction d’une unité de calcination des argiles. A sa mise en service en 2023, cet équipement pilote devrait abaisser substantiellement le bilan carbone du site, gros émetteur de CO2. ...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "2 plus 1" ?