La plupart des restaurants ont rouvert en début de semaine en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est, avec des tables plus espacées les unes des autres pour respecter les mesures barrières. La fermeture administrative pendant deux mois et demi a conduit certains à revoir non seulement leur carte, mais aussi leur stratégie commerciale et financière. Le cas de Jérôme Brochot, ancien chef étoilé à Dijon et Montceau, qui avait déjà entamé cette réflexion, avant le confinement.

Chef étoilé avec son restaurant Le France à Montceau (Saône-et-Loire), Jérôme Brochot avait ouvert en 2016 à Dijon, L’Impressionniste, face aux Halles qui abritent le marché couvert. Une table aux menus et au service moins sophistiqués que son établissement d’origine,......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "9 plus 7" ?