La reconversion du site hospitalier Saint-Jacques, en plein coeur de Besançon, en quartier d’habitat jumelé à une « grande bibliothèque » à la fois intercommunale et universitaire ne sera pas remise en cause par le nouveau maire qui sortira des urnes le 22 mars. Les candidats proposent une révision à la marge.

Pour l’instant, il ne s’agit que d’une promesse de vente  : en décembre dernier, le CHU de Besançon, propriétaire du site Saint-Jacques, en plein coeur de la Boucle à Besançon, s’est mis d’accord sur le chiffre de 16 millions d’€ avec Adim Développement......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "5 plus 4" ?