Nous vivons aujourd’hui une période totalement inattendue, où les taux d’intérêt peuvent se situer durablement à des niveaux très bas. L’Obligation d’Etat Française (OAT) à 10 ans est passée en territoire négatif en juin de cette année. Cette situation n’avait pas été anticipée par les économistes, et elle prend donc de court la planète financière. Pour autant, si elle n’était pas prévisible, cette situation peut être aujourd’hui analysée afin d’en connaître les causes en se référant à quelques données historiques. Par Bruno Duchesne, directeur général de la Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté.

Toutes ces références explicatives se trouvent paradoxalement dans l’étude de la crise de 1929. L’enchaînement de cette crise est assez clair, c’est d’abord une crise boursière, rapide et violente, qui amène une crise du crédit, puis une crise bancaire, asséchant les......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "3 plus 6" ?