Le fabricant de billes de roulement part à conquête du marché allemand avec une innovation maison, un alliage de carbure de titane. Son jeune dirigeant est accompagné par le Cetim et Bpifrance pour développer les débouchés de ce matériau hors du commun.

Le confinement a été profitable à double titre à Miniabilles. Maxime Sandoz, le dirigeant de cette petite entreprise a traversé ces deux mois inédits dans un cadre enviable, au bord du canal du Nivernais, dans le village de Saint-Gratien-Savigny, situé juste à une cinquantaine de......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "9 plus 6" ?