Comme en Côte-d’Or où ils se sont confiés hier 3 novembre à la presse, les représentants du monde patronal demandent au gouvernement de revoir sa copie pour permettre aux commerçants et artisans de recevoir leurs clients, à un moment clé du calendrier du commerce, la veille des fêtes de fin d’année. Ils plaident pour que les préfets puissent, à titre dérogatoire et au vu des conditions sanitaires selon les départements et les régions, autoriser l'ouverture des commerces de vente au détail.

Les entrepreneurs ne veulent pas être sous perfusion, ils veulent … travailler. D’une seule voix, hier 3 novembre à Dijon, les  représentants du monde patronal de la Côte d’Or réunis dans le collectif Unpact 21 ont dit leur inquiétude sur les conséquences de ce nouveau......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "2 plus 3" ?