Le fabricant alsacien de masques qui s’est lancé dès avril 2020 dans la production de masques pour le grand public, se réoriente aujourd’hui dans le secteur de la santé. Mais il déplore que les appels d’offres pour les hôpitaux et les Ehpad retiennent les masques chinois en privilégiant uniquement le crit...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 8 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "3 plus 7" ?