Avis d'expert. Présidé par Aline Morancho, directrice régionale de la caisse des dépôts de Bourgogne, le club Entreprises et Mécénat en Bourgogne a porté sur les fonds baptismaux, le 12 avril lors d'une soirée festive à Dijon, le site internet www.mecenat-bourgogne.org.

Avec cet outil pédagogique et informatif, les sept membres fondateurs du club : la Caisse des dépôts, la Caisse d'épargne Bourgogne-Franche-Comté, l’Ordre des Experts-Comptable Bourgogne-Franche-Comté, l'Opac de Dijon, le bureau d'études Géotec, l'agence Web Icom et la CCI de Côte-d'Or veulent fédérer les mécènes et les porteurs de projet.

Pourquoi le club Entreprises et Mécénat en Bourgogne, qui vit gentiment sa vie depuis 2008, lance t-il un site internet ?

Sa vocation est d'abord de faire mieux connaître le mécénat, encore tabou en France. On le pense réservé aux grandes entreprises, il passe pour du sponsoring déguisé, a une connotation un peu hypocrite compte tenu des avantages fiscaux qu'il procure, et on le croit dédié uniquement au patrimoine et aux œuvres d'art.

Or, le mécénat peut prendre plusieurs formes : financier, en nature, de compétences, et porte sur des projets de toute taille, culturels, sociaux, environnementaux, et s'adresse à tout le monde, les petites entreprises et aussi les particuliers.

Le site internet dont la direction régionale des affaires culturelles (Drac) est la cheville ouvrière a aussi vocation à fédérer les mécènes et les porteurs de projets. Il ne s'agit pas d'une fondation dédiée à la levée de fonds, mais bien d'une communauté d'entreprises qui, par  leur engagement financier, participent à la vie sociétale de leur région.

Le site est un véritable espace de dialogue. Les porteurs de projets - associations, collectivités locales, certains établissements publics - peuvent directement présenter leur candidature sur le site.

Un guide à l'usage des entreprises, www.mecenat-bourgogne.org/actualites/guide-pratique-l-usage-des-entreprises, est téléchargeable et les chefs d'entreprises intéressés qui veulent rencontrer les animateurs du club, peuvent être reçus sur demande à l'issue de nos réunions mensuelles, consacrées à l'examen des projets. L'adhésion au club ne coûte pas plus de 100 € pour une entreprise, c'est dire si l'on souhaite que le mécénat soit accessible à toutes.

Quel intérêt une entreprise peut-elle trouver dans le mécénat et quels moyens doit-elle y consacrer ?

C'est une autre façon de porter les valeurs de l'entreprise, de contribuer à sa notoriété, différemment de la communication de produits ou de business, et de valoriser son ancrage territorial.

La Caisse des dépôts, par exemple, soutient des spectacles lyriques donnés dans les quartiers pour un public à priori éloigné de ce genre musical. Elle consacre 50 000 € par an au mécénat, à travers diverses actions dans les quatre départements de la Bourgogne.

Des entreprises comme Les Salaisons Dijonnaises et la Lyonnaise des Eaux aident à la restauration du monument de Notre-Dame d'Etang à Velars-sur-Ouche (Côte-d'Or), en partenariat avec la Fondation du Patrimoine. Des industries de l'agroalimentaire de Bourgogne approvisionnent la banque alimentaire.

Ces exemples montrent la diversité du mécénat. On peut donner quelques centaines à plusieurs milliers d'€ car les projets qui recherchent des financements ne se mesurent pas forcément en millions d'€. Les petits budgets ont d'ailleurs un retour sur investissement immédiatement visible, car le mécène est facilement identifié.

Quelle est la différence entre sponsoring et mécénat ?

Le sponsoring, plus connu, est un partenariat : l'entreprise finance un club sportif, comme c'est souvent le cas, et en retour, elle attend un service : des tarifs réduits aux matchs pour ses salariés, la possibilité de faire des actions de communication, de vendre des prestations...

On est dans la sphère du business.

Le mécénat est plus désintéressé, il n'y a pas de contrepartie, sinon un retour sur l'image de l'entreprise et un outil de communication interne, ce qui n'est pas anodin, mais ne relève pas du même état d'esprit.

Lire aussi :

www.tracesecritesnews.fr/actualite/le-mecenat-elargit-son-«espace»-dans-le-maconnais-3463 www.tracesecritesnews.fr/actualite/le-pavillon-du-bhoutan-lautre-serpent-de-mer-6840
1 commentaire(s) pour cet article
  1. joelle prioldit :

    Bonjour, Depuis le mois avril 2012 j'ai ouvert une galerie d'art "galerie Art d'Amand" à St-Amand-en-Puisaye (Nièvre). Actuellement, j'expose deux artistes dont les oeuvres contemporaines donnent une valeur esthétique dans les lieux spacieux tels que des entreprises diverses et c'est pourquoi, je souhaiterais organiser en soirée ou après-midi avec des entreprises mécènes. Mais pour cela il me faudrait une liste regroupant les entreprises sensibilisées à l'achat d'une oeuvre en tant qu'acte mécène. Pouvez vous me dire les démarches à faire ? Je reste à votre disposition pour tout autres renseignements et par avance vous remercie de votre réponse oh combien importante pour faire vivre ce lieu culturel. Cordialement, Joelle Priol

Commentez !

Combien font "1 plus 1" ?