En plus de 700 m2 de bureaux, le stockage de matériaux et matériels triple sa surface.
En plus de 700 m2 de bureaux, le stockage de matériaux et matériels triple sa surface.
Photo : Jacques Blanchard.

BÂTIMENT. Le 50ème anniversaire des Bâtisseurs Bourguignons coïncide avec l'installation d'un nouveau siège à Quétigny, près de Dijon.

Le constructeur de maisons individuelles a investi deux millions d'€ dans 2400 m2 de bureaux et entrepôts.

Pour les deux associés, Michèle Préau et Christophe Ghidinelli, « c'est l'aboutissement d'un projet d'entreprise à travers lequel (ils) ont tout  repensé en restant sur les fondamentaux ».

Cliquez  sur les photos pour les agrandir.

Face à la crise, il y a deux attitudes, expose Christophe Ghidinelli, co-dirigeant avec Michèle Préau des Bâtisseurs Bourguignons : "faire le dos rond, croyant préférable d'attendre des jours meilleurs ou s'adapter et réagir ».

Les deux associés du constructeur de maisons individuelles ont choisi la deuxième solution.

Eux qui répondent depuis 50 ans au désir des particuliers d'accéder à la propriété, deviennent propriétaires des murs de leur entreprise. Jusqu'alors locataires dans la zone artisanale d'Ahuy, au nord de l'agglomération de Dijon, ils viennent de bâtir leur nouveau siège à l'Est, à Quétigny.

L'investissement n'est pas anodin en pleine crise de l'immobilier : 2 millions d'€ dans 2 400 m2 sur une emprise de 7 500 m2. En plus de 700 m2 de bureaux, le stockage de matériaux et matériels triple sa surface.

A toutes les fournitures nécessaires pour bâtir une maison - armatures d'acier, blocs béton et briques, isolants, plomberie, menuiseries etc. -, s'ajoute une flotte de 43 véhicules dont quatre camions avec grue.

Car l'entreprise cultive une singularité héritée de son histoire. Elle conçoit les maisons, et les bâtit aussi.

A l'exception du terrassement et des crépis, l'ensemble des corps de métier sont intégrés, du bureau d'étude aux finisseurs. L'équipe de mise en œuvre compte 66 salariés sur un effectif total de 90 personnes.

« Nous maîtrisons ainsi totalement les prix, la qualité et les délais », explique Christophe Ghidinelli.

150 maisons par an

Le projet d'entreprise porte aussi sur la stratégie commerciale. Une nouvelle signature La maison passion, pour la communication externe, un journal, Le Petit BB, pour la communication interne, doivent contribuer à redonner du baume au cœur dans un secteur qui connaît la crise depuis 2008.

Récemment, l'agence de Saint-Marcel, dans la périphérie de Chalon-sur-Saône a déménagé dans la rue principale pour gagner en visibilité. Avec trois autres agences à Dole (Jura), Arc-lès-Gray (Haute-Saône) et Charnay-les-Mâcon, le constructeur assoit son implantation jusque dans le Doubs, la Haute-Marne et l'Ain.

Les Bâtisseurs Bourguignons revendiquent la place du leader de la maison individuelle en Bourgogne.

Toutefois en cinq ans, la production annuelle est passée de 250 maisons à 150 cette année avec un chiffre d'affaires de 15 millions d'€.

L'augmentation des prix de la construction est non négligeable. « Le surcoût de 12 à 20% consécutif à la nouvelle réglementation 2012 conduit soit à réduire la surface d'habitation, soit celle du terrain ».

Pour compenser la baisse des commandes, le bâtisseur réalise aussi des pavillons pour les bailleurs sociaux.

Michèle Préau et Christophe Ghidinelli, codirigeants des Bâtisseurs Bourguignons.
Michèle Préau et Christophe Ghidinelli, codirigeants des Bâtisseurs Bourguignons. Photo : Jacques Blanchard prise le jour de la cérémonie d'anniversaire.

Qui sont Michèle Préau et Christophe Ghidinelli ?

Les Bâtisseurs Bourguignons sont nés en 1985 à l'initiative de Jean-Pierre Locatelli, entrepreneur de gros œuvre à Dijon.

Michèle Préau fut en mars 1986, la première employée de cette activité de diversification dans la promotion.

Lorsque Jean-Pierre Locatelli vend son affaire en 2005, elle en prend naturellement les rênes avec Christophe Ghidinelli qui avait rejoint l'entreprise en 1993.

Associés, ils se partagent le capital à 50/50 et se répartissent les responsabilités : Madame à la gestion et Monsieur à la technique et au commercial.

Ils disent porter la même philosophie de l'entreprise : l'indépendance et la confiance et constituer avec leurs salariés, « une vraie famille ».

Photos : les Bâtisseurs Bourguignons

Commentez !

Combien font "4 plus 6" ?