Créée début 2017, la société spécialisée dans la découpe à l’eau haute pression est déjà à l’étroit. HD Jet d’eau à Baume-les-Dames s’apprête à investir dans des locaux propres et plus adaptés sur la zone d'activités voisine d'Autechaux. Sébastien Hanriot et Yoann Dupré, ses fondateurs, s'étaient rencontrés dans une autre entreprise de découpe, également à Baume-les-Dames.


L’entreprise est installée dans un petit coin de paradis de Baume-les-Dames (Doubs) : au bord du Doubs, rue des Grottes, face aux falaises calcaires typiques de cette vallée. C’est ici qu’est née HD Jet d’eau, le 4 janvier 2017, pour exploiter la technique de la découpe au jet d’eau par haute pression. Sébastien Hanriot et Yoann Dupré, ses deux associés fondateurs, se connaissent depuis 2004 pour avoir travaillé ensemble chez Perrin Aqua Découpe, une autre entreprise de Baume-les-Dames. 

À la création, ils étaient allés voir leur ancien employeur pour lever ses craintes et lui expliquer qu’ils n’avaient pas l’intention de contacter ses clients. « On a été franc », assurent-ils. « Nous faisons le même métier, certes, mais pour des marchés différents ; nous avons créé notre propre portefeuille clients avec des niches inexplorées comme celle de la décoration, et nous avons fait le choix d’accepter de l'unitaire et des petites séries. Si on en fait une certaine quantité dans la journée, cela devient intéressant », explique Sébastien Hanriot.



BPBFC


À trois ans tout juste, HD Jet d’eau compte 180 clients réguliers et peaufine déjà les plans de ses futurs locaux.
Un compromis de vente sera signé au printemps pour un terrain de la zone d’activité d’Autechaux, près de Baume-les-Dames, et le chantier pourrait démarrer tout début 2021. L’investissement est estimé à plus de 600.000 €, en autofinancement, « et les banques suivent sans problème ».
La surface d’atelier passera de 450 à 550 m2. « Surtout, le bâtiment et les outils seront plus adaptés, nous aurons plus de place pour le stockage, des outils de manutention plus modernes, et de la place pour une troisième machine », assurent-ils.



Petites séries et prototypes

hdmachine
Bastien Devillers, salarié de HD Jet d’eau sur une machine de découpe à deux têtes. © Laurent Cheviet

La technologie de la découpe jet d’eau consiste à comprimer de l’eau à très haute pression (jusqu’à 6.000 bars) pour découper de manière ultra-précise des formes et pièces dans des matériaux plus ou moins durs par pilotage logiciel. Cette technique à l’eau pure ou chargée de poudre abrasive selon la dureté des matériaux – de la mousse à l’acier, en passant par le caoutchouc, les matériaux composites, la céramique, les fibres de carbone, le verre ou la pierre –, présente l’avantage de ne pas chauffer ni déformer la matière, et de découper très finement des formes complexes. Des courbes dans de la céramique, par exemple.
Une technologie particulièrement adaptée aux petites séries, prototypes ou pièces uniques. Comme ce logo Harley Davidson découpé dans une plaque de parquet pour un agenceur, le jour de notre reportage, ou ces disques métalliques pour pièces de fermetures sur l’autre table de découpe.
Les clients industriels (outillage, machines spéciales, énergie, horlogerie suisse…) représentent 80% d’un chiffre d’affaires 2019 de 460.000 €, les 20% restants sont partagés entre des projets de décoration, d’agencement ou d’architecture. Parmi eux Utinam, le créateur bisontin spécialisé dans les horloges monumentales et les montres très design.



polevehiculedufuturtexte


HD Jet d’eau s’est offert sa première machine dès la création, puis une deuxième en 2018. Des machines « Resato », une marque hollandaise que Sébastien Hanriot connaît bien pour en avoir été le responsable technique pour les pays francophones.
Une machine de tribofinition complète depuis peu l’équipement industriel de cette TPE qui emploie trois personnes : les deux co-gérants et Bastien Devillers, embauché il y a deux ans. Trois techniciens polyvalents auxquels s’ajoute un apprenti du BTS CIM (conception et industrialisation en microtechniques) du lycée Jules Haag de Besançon. Et compte augmenter son effectif, « mais chaque chose en son temps. »

 

Qui sont Sébastien Hanriot et Yoann Dupré ?


hddirigeants
Sébastien Hanriot, à gauche, et Yoann Dupré, co-fondateurs et co-gérants de HD Jet d'eau. © Laurent Cheviet
Sébastien Hanriot, 42 ans, avait été le maître de stage de Yoann Dupré, son futur associé, dans l’entreprise Perrin Aqua Découpe dont il fut le premier salarié, à sa création en 2001. Yoann Dupré, 34 ans aujourd’hui, était arrivé dans cette même société en 2004 dans le cadre d’un BTS CIM du lycée Jules Haag, où l’ancien élève est d’ailleurs allé présenter HD Jet d’eau en 2019.
Jules Haag, c’est là aussi que fut formé Sébastien Hanriot, qui a successivement validé un CAP-BEP et un bac microtechniques, avant de passer un BTS conception de produits industriels au lycée Saint-Paul, à Besançon. Et pour la petite histoire Bastien Devillers, leur premier salarié, est lui aussi passé par là… 
Sébastien Hanriot avait quitté son ancien employeur en 2011 pour aller travailler chez Resato, un fabricant hollandais de machines de découpe jet d’eau, dont il fut responsable technique jusqu’en 2017. De son côté, Yoann Dupré s’apprêtait à changer d’air. « Et puis nous avons voulu créer notre propre société de découpe jet d’eau. » Et c’est ainsi que fut créée HD Jet d’eau le 4 janvier 2017.
3 commentaire(s) pour cet article
  1. Jimmy Mathieudit :

    Un beau début de parcours qui n'étonnera personne lorsque l'on connaît bien les fondateurs : des gars sérieux, sympas, inventifs, et qui ne se laissent pas parasiter par des à priori qui mettent des barrière au progrès. Bravo à toute l'équipe, et bonne continuation !

  2. Bernard Duhaitdit :

    J'ai reçu l'article via le papa de Sébastien. Bien bel article, reprenant l'historique de la société et de ses fondateurs. Par l'entremise de Jean-Pierre (le papa Sébastien), je connais un peu le parcours de Sébastien, de plus je peux juger de la qualité de son travail au travers de petits cadeaux réalisés grâce à ses machines. Je souhaite une bonne continuation et beaucoup de succès à la société HD Jet d'eau.

  3. Joly Sylvaindit :

    Très bonne entreprise qui fait du travail sérieux et de qualité !

Commentez !

Combien font "9 plus 6" ?