David Gallezot développe un avion biplace capable de décoller et d'atterrir sur une piste de 100 mètres, démultipliant ainsi les sites d'atterrissage. Il travaille sur une version à hydrogène qui pourrait voler à l'horizon 2027. Avions Mauboussin engage une première levée de fonds de l'ordre de 500.000 € auprès d’investisseurs pour un démonstrateur au sol.

Il est une entreprise à Belfort qui a accueilli avec une certaine satisfaction l'annonce d'Airbus, en septembre dernier, de commercialiser des avions à hydrogène d'ici 2035. « Cela a crédibilisé notre propre démarche », sourit David Gallezot, président d'Avions Mauboussin, une......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "10 plus 4" ?